« Et aussi (végam), j’ai entendu les gémissements des enfants d’Israël » (Vaéra 6,5)

Que nous apprend le mot : « et aussi »?
Qu’a entendu Hachem en plus du gémissement de chaque juif, entraîné par le terrible esclavage?

Le Séfer Ki Ata Imadi apporte la réponse suivante.

En réalité, chaque juif entendait les gémissements des autres juifs.
Bien qu’étant dans la même situation, chaque juif était sensible à son prochain dans la douleur et il disait : « J’espère que cela puisse être plus facile pour lui. Je prie pour que Hachem allège son fardeau. »

Lorsque D. a entendu cela, Il a déclaré : « Je veux « aussi » y être inclus. Lorsque tu ressens la charge de ton ami, malgré le fait que tu as le même problème, alors Je veux « aussi » venir aider. »

C’est peut être une illustration des paroles de nos Sages : « Toute personne qui prie pour un besoin de son prochain, alors qu’elle en a elle-même besoin, se verra exaucée en 1er » (guémara Baba Kama 92a).

=> Ce qui a véritablement permis d’entendre les gémissements des juifs, c’est lorsque chacun s’inquiétait pour son frère dans la douleur. Hachem est alors venu pour aider tout le monde.

De même dans notre vie, en étant sensible aux malheurs d’autrui, on se donne les moyens de se débarrasser des nôtres.

<—>

-> « Toute personne qui prie pour un besoin de son prochain …  »
Le Kéhilat Yaakov (Yom Kippourim – Drouch 18) dit que le terme « prochain » fait référence à Hachem, et qu’ainsi la guémara signifie que si quelqu’un prie pour Hachem, s’il prie pour la gloire de D. et non pas pour son propre honneur, alors il sera répondu en 1er.
[Hachem est appelé « prochain » (akhi’ha), comme dans le verset : « N’abandonne ni ton ami ni l’ami de ton père » (Michlé 27,10)]

[en priant pour une chose dans un but spirituel, comme moyen permettant de pouvoir (mieux) faire la volonté de D. et d’ainsi grandir Son Nom dans le monde, alors nous avons la certitude d’être répondu.
A l’inverse en priant pour une même chose uniquement dans un but de satisfaire son égo, alors il nous est plus dur de l’obtenir. ]

<——————————————->

-> Hachem dit : « J’ai entendu les plaintes des enfants d’Israël.
En plus de les délivrer, J’ai pris le temps d’écouter leurs prières.
Ceci est en soi très important et montre combien Je les estime.
En effet, si Je les avais délivrés uniquement à cause de Ma promesse aux Patriarches, Je n’aurais pas pris le temps d’écouter leurs prières. Et c’eût été comme si Je ne voulais pas les regarder ».
[Méam Loez – Vaéra 6,6-8]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :