« Lorsqu’une femme concevra et enfantera un garçon, elle sera impure durant une période de 7 jours » (Tazria 12,2)

-> Pourquoi une femme qui accouche est-elle impure?

En général, l’impureté provient d’une présence de sainteté qui s’en va. C’est ainsi qu’au moment de la mort, où l’âme qui est extrêmement sainte se retire, alors c’est l’impureté qui vient prendre la place vacante.

Or, nos Sages (guémara Taanit 2a) enseignent que la clé de l’enfantement appartient uniquement à Hachem.
Cela signifie qu’au moment de l’accouchement, Hachem Lui-Même vient permettre au nouveau-né de sortir du ventre de sa mère.
Cependant après l’accouchement, la Présence Divine se retire, et c’est ce retrait de la Sainteté qui provoque l’impureté de l’enfantement.

[Rabbi Mendel de Kotsk – Amoud ha’Emét]

<—————————>

« Lorsqu’une femme concevra et enfantera un garçon, elle sera impure durant une période de 7 jours … et si elle enfante une fille, elle sera impure durant 2 semaines » (Tazria 12,2-5)

Pourquoi une telle différence de durée d’impureté?

-> Le Ohr ha’Haïm donne la réponse suivante.
Lorsqu’une femme est enceinte d’une fille, elle s’apprête à mettre au monde un futur créateur de vie, entraînant que la sainteté est plus élevée que lorsqu’elle porte un garçon.
C’est pourquoi après la naissance, la mère a un vide de sainteté plus important pour une fille, qui laisse place à davantage d’impureté de venir combler ce vide.
Il en découle que la mère a besoin de plus de temps pour redevenir pure.

<—————————>

« Lorsque s’achèveront les jours de sa pureté pour un fils ou pour une fille, elle apportera un mouton dans sa 1ere année comme offrande d’élévation, et une jeune colombe ou une tourterelle comme offrande de faute » (Tazria 12,6)

Pourquoi une femme qui a accouché doit offrir 2 sacrifices différents (un d’élévation et un de faute)?

-> C’est parce qu’elle doit obtenir le pardon pour 2 sortes de fautes :
1°/ le ressentiment qu’elle peut avoir éprouvé contre son mari, voire contre son Créateur, durant l’accouchement que vient expier l’offrande d’expiation (Ibn Ezra) ;
2°/ le serment qu’elle a peut-être fait, au milieu des douleurs de l’enfantement, de ne plus jamais cohabiter avec son mari, que vient expier l’offrande de faute (guémara Nidda 31b).
[Rabbi Chimon bar Yo’haï dit à ses élèves : « Lorsqu’une femme ressent les douleurs de l’accouchement, elle jure de n’avoir jamais plus d’intimité avec son mari. C’est un vœu qu’elle n’observera pas car elle ne peut refuser les relations avec son époux. La Torah demande donc que la femme offre un sacrifice expiatoire pour expier le serment vain qu’elle a prononcé. »]

-> Rabbénou Bé’hayé explique que la nouvelle mère n’a pas besoin d’obtenir le pardon sur une faute qu’elle a commise personnellement, mais plutôt son ancêtre : ‘Hava.
En effet, avant la consommation du fruit de l’Arbre de la Connaissance, la conception d’un enfant se faisait comme un arbre qui donne ses fruits, c’est-à-dire sans aucune souffrance.
Cette faute a comporté à la fois une mauvaise pensée et une action interdite, et c’est pour cela qu’après une naissance, chaque mère doit apporter 2 sacrifices :
– une offrande d’élévation = pour expier la mauvaise pensée afférente ;
– une offrande de faute = pour expier l’acte interdit commis par ‘Hava.

<—————->

-> La guémara raconte que les élèves de rabbi Chimon bar Yo’haï lui demandèrent : « Pour quelle raison une femme qui enfante un garçon est-elle impure pendant 7 jours alors qu’une femme qui met au monde une fille est impure pendant 14 jours? »

Il répondit : « Hachem connaît les pensées les plus profondes de l’homme. Il sait qu’une femme donnant naissance à un garçon en est très heureuse.
Elle regrette le serment qu’elle a prononcé et désire à nouveau avoir des relations avec son mari. Elle est donc pure après 7 jours.
Cependant, si elle met une fille au monde, elle n’est pas pleinement satisfaire et appréhende les douleurs de l’enfantement que sa fille devra supporter elle aussi à l’âge adulte.
Une plus longue période passe avant qu’elle ne regrette son serment ; elle doit donc attendre 14 jours avant de devenir pure. »
[Méam Loez – Tazria 12,6-8]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :