La terre d’Israël est appelée la « terre des vivants » (artsot a’haïm), tandis que l’exil est appelé la « tombe ».

[‘Hatam Sofer al haTorah – paracha Vayéhi]

[Grâce à D., les conditions en exil sont actuellement très agréables, au point de nous faire oublier que l’épanouissement d’un juif ne peut se faire pleinement que sur sa terre.
En comparaison, en dehors d’Israël, nous sommes comme morts spirituellement parlant!]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :