« Les seules paroles qui ramènent un juif vers D., ce sont des paroles de Torah »

[midrach Chémot rabba 38,8]

<——–>

-> Les Sages enseignent que pour aimer D., il faut Le connaître.
Mais comment?
En étudiant la Torah. Lorsqu’on se concentre intensément sur la Torah, l’amour de D. ne peut que pénétrer dans le cœur.
[Séfer ha’Hinoukh – mitsva 418]

<——–>

-> Rabbi ‘Haïm de Volozhin (Néfech ha’Haïm – II,1) enseigne que c’est uniquement lorsqu’un juif étudie la Torah qu’il est considéré comme « banim lamakom » (un enfant de Hachem).
Celui qui se contente de la pratique des mitsvot pour toute forme de service de D., ressemble à un serviteur qui exécute les ordres de son maître sans trop d’empressement.
Si un juif n’étudie pas la Torah, il se sentira toujours loin de D.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :