« Pour prix de votre obéissance à ces lois et de votre fidélité à les accomplir, Hachem, ton D., sera fidèle aussi au pacte de bienveillance qu’Il a juré à vos pères » (Ekev 7,12)

=> Pourquoi le verset début-t-il au pluriel : « de votre obéissance à ces lois et de votre fidélité à les accomplir » (tichméoun … vaassitèm otam), et se termine au singulier : « Hachem, ton D., sera fidèle » (éloké’ha lé’ha).

-> Le Méam Loez donne l’explication suivante :
Il arrive parfois que 2 hommes réalisent la même mitsva : les 2 possèdent un bel étrog ou des téfilin de qualité, mais l’un agit pour le Nom de D. et ne vise qu’à embellir la mitsva pour Hachem, tandis que l’autre ne recherche que sa gloire.

[de même dans nos prières où derrière des lèvres que se remuent chacun met plus ou moins d’intention ; de même dans la joie que nous ressentons en faisant une mitsva ; …]

C’est à cela que le verset fait allusion :
– en ce qui concerne l’accomplissement de la mitsva, le pluriel est employé : « de votre fidélité à les accomplir »
– mais lorsqu’il s’agit de la récompense, le singulier est utilisé : « Hachem, ton D., sera fidèle aussi au pacte de bienveillance » = pour t’enseigner que chacun reçoit sa récompense en fonction de la qualité de sa mitsva, où tout dépend de la pureté de la pensée.

[plus qu’un acte, Hachem désire avant tout : notre cœur pur et entier.]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :