« [D. déclare : ] Je vous ai conduits à travers le désert pendant 40 ans durant lesquels vos vêtements ne se sont pas usés sur vous, et ta chaussure ne s’est pas usée sur ton pied » (Ki Tavo 29,4)

1°/ « Ta chaussure ne s’est pas usée sur ton pied » :

-> L’un des élèves de rabbi ‘Haïm Kanievsky s’est étonné : Quel besoin y avait-il de chaussures dans le désert, puisque les nuées de gloire chassaient toute saleté et tout obstacle de leur chemin?

Rabbi Kanievsky a répondu qu’il fallait des chaussures pour pouvoir dire la bénédiction : « qui m’a donné tout ce dont j’ai besoin » (qui porte sur les chaussures <- chéassa li kol tsorki).

On lui a de nouveau demandé : Apparemment, s’ils n’avaient pas besoin de chaussures, n’est-ce pas une bénédiction inutile (ce qui est interdit)?

Il a répondu que les juifs marchaient dans le désert avec des chaussures [uniquement] pour pouvoir les enlever à Yom Kippour, accomplissant ainsi les 5 choses dont il est interdit de profiter en ce jour.

<———–>

2°/ « Vos vêtements ne se sont pas usés sur vous » :

-> Le midrach rabba rapporte :
Rabbi El’azar, fils de rabbi Chimon bar Yo’haï, a demandé à son beau-père rabbi Yossi fils de rabbi Lakonia de lui expliquer ce verset.
Il lui a répondu : « Les nuées de gloire entouraient les juifs et repassaient leurs vêtements. »
– Leurs habits n’étaient-ils pas brûlés par les nuées de feu?
– Ne t’étonne pas car il existe un certain tissu qui ne se repasse qu’au feu.
Leurs vêtements étaient miraculeux : la nuée de feu les repassait sans les abîmer. »

-> Le Mean Loez (Ki Tavo 29,4) ajoute :
« D. désirait guider cette génération, la purifier des croyances égyptiennes perverties et leur faire prendre conscience que le monde est dirigé par Sa volonté. Il a donc multiplié les miracles et a fait ressentir Sa Présence d’une façon que les générations suivantes n’ont pas connue.
[…]
Ce miracle faisait partie de celui des [7] Nuées de Gloire.
En général, les vêtements s’abîment et s’usent au contact de la poussière.
Dans le désert, les habits étaient protégés de la poussière par les Nuées de Gloire qui les entouraient comme une boîte (une bulle à la bonne température, bonne odeur, … les transportant, les maintenant propres, leurs repassant les habits, …).
[…]
Comme les juifs allaient recevoir la Torah Écrite et la Torah Orale, Hachem désirait les débarrasser de toute préoccupation matérielle, pour qu’ils puissent être entièrement disponibles pour l’étudier. »

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :