« Celui qui prie doit avoir les yeux dirigés vers le bas, et le cœur vers le haut »

[guémara Yébamot 105b]

<—>

-> Le Léka’h Tov (Dévarim 1,22-23) de commenter :
« Notre cœur doit être « dirigé vers le haut » = c’est-à-dire aspirer à l’aide Divine, attendre que le Créateur bénisse nos actions et nous accorde la réussite ;
Mais en parallèle à cela, nous sommes également tenus d’avoir « les yeux dirigés vers le bas » = c’est-à-dire rester conscients de la réalité et ne pas nous reposer entièrement sur le miracle.

Dans les premiers temps, nous devons agir avec la plus grande énergie, comme si le succès dépendait entièrement de notre efficacité.
Mais dans un second temps, après avoir réalisé ce qui était dans nos moyens, il convient d’élever notre cœur « vers les hauteurs », c’est-à-dire vers le Ciel et placer toute notre confiance en D.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :