« Voici les créatures que vous pouvez manger parmi tous les animaux sur la terre » (Chémini 11,2)

-> Hachem interdit aux juifs certains animaux en raison de leur statut particulier.
Alors qu’Israël est destiné à vivre au monde futur, les nations ne le mériteront pas, ainsi tout leur est permis ici-bas …

Les nations n’étant pas destinées à vivre au monde futur, les aliments non cashère ne leur ont pas été interdits.
Par contre, les juifs ont une âme taillée à partir d’un endroit précieux sous le Trône de Gloire. Ils sont destinés à revivre à la résurrection et à hériter du monde futur.
Hachem ordonna donc qu’ils veillent à ne pas souiller leur âme pure par des aliments impurs.

Tous les aliments non cashère interdits par la Torah proviennent de l’Autre Côté (sitre a’hra) ; un esprit impur les habite.
Lorsqu’un homme consomme un aliment non cashère, il absorbe cet esprit impur (roua’h tamé) qui s’incruste en son âme.
Si son âme souillée quitte ce monde sans s’être repentie, tous ces esprits impurs s’attachent à elle. Au monde futur, elle sera donc ballottée d’un endroit à l’autre comme un objet répugnant dont personne ne veut.
L’esprit impur est attaché définitivement à l’âme sans qu’elle ne puisse s’en défaire.

[La Torah dit : « Ne souillez pas votre âme par toute créature rampante et ne devenez pas impurs car vous seriez souillés (vénitmétem – ונטמתם) par elle » (Chémini 11,43).
La guémara (Yoma 39a) enseigne : Ne lis pas « impureté » mais « occlusion » [vénitamtem – ונטמאתם], car les fautes obstruent le cœur de l’homme.]
Les aliments non cashère ferment le cœur de l’âme de l’homme qui les consomme.

Quiconque mange des aliments non cashère risque de perdre son âme pure au monde futur et d’être anéanti en Enfer (guéhinam) …

Voici les mots de réprimande que Hachem adresse aux hommes dans le monde futur : « Regardez et réfléchissez! La punition de ceux qui n’ont pas gardé leur bouche et ont mangé des aliments interdits n’est pas simplement d’être rongés par les vers. Pire encore, leurs vers ne mourront jamais! »

Car ces gens n’ont pas vérifié les légumes et autres aliments pour s’assurer qu’ils ne contenaient pas de vers. Ils disaient : « Ne mangerons-nous pas des vers encore plus gros dans la tombe? »
Les vers de ces personnes ne mourront pas même au monde futur, ils continueront à grouiller, ne mettant ainsi jamais fin à la punition des réchaïm.
Ensuite, les fauteurs hériteront du guéhinam dont le feu ne s’éteindra jamais.

Le roi Salomon dit à leur propos : « Tous les efforts de l’homme vont à sa bouche mais son âme n’est jamais satisfaite » (Kohélét 6,7).
Un homme peut avoir peiné et travaillé dur toute sa vie mais souffrir dans le monde futur à cause des aliments interdits dont il s’est souillé.
« L’âme n’est pas satisfaite » signifie que sa punition durera éternellement car son âme ne sera pas attachée à la vie éternelle.

Ceci éclaire les paroles du midrach : dans le futur, on fera l’annonce suivante : « Quiconque n’a pas mangé d’insectes et de vers vienne recevoir sa récompense! »
Cette annonce demande explication : Pourquoi mentionner l’abstention « d’insectes et de vers », mais aucun des 613 autres commandements, tels que les tsitsit, les téfilin, …?

En réalité, les vers, les insectes et les autres aliments interdits souillent considérablement l’âme. Ils la détruisent et la déracinent de son lien à la vie, la privant de tout espoir au monde futur.
L’âme elle-même en est anéantie.

Par contre, si une personne évite tout aliment interdit et ne souille pas son âme, elle ne perd pas la récompense de ses bonnes actions, même si elle a commis d’autres fautes.
Au monde futur, après avoir été punie pour ses fautes, elle est récompensée pour ses bonnes actions.

[Méam Loez – Chémini 11,2]

<——————->

-> « Si vous vous rendez impurs sur terre [en mangeant des aliments interdits], Je (Hachem) vous traiterai, Moi aussi, comme impurs dans le monde à venir et dans le séjour [éternel] dans l’au-delà. »

[Rachi (Chémini 11,43) – citant la guémara Yoma 39a]

<——————->

-> Nous voyons aujourd’hui de nombreuses personnes emprunter de mauvaises voies et abandonner la Torah de Hachem.
Dans de nombreux cas, c’est parce qu’elles ont mangé des aliments non cachère dans leur enfance.
Nombreux sont les parents qui croient cela inoffensif tant que l’enfant n’est pas bar mitsva. Ils ne se rendent pas compte du grand danger qui résulte de la consommation d’aliments non cachère …

Elicha ben Abouya était un très grand érudit de la Torah. Mais lorsque sa mère était enceinte de lui, elle passa devant une maison où des non-juifs faisaient cuire de la nourriture non cachère.
Elle respira cette odeur qui pénétra en elle comme le venin d’un serpent.
Plus tard, cela eut pour conséquence que son fils quittât la communauté juive et fût attiré par la faute.

Une femme doit donc veiller attentivement à la nourriture de ses enfants et ne pas considérer cela comme peu important.

[Méam Loez – Chémini 11,9-12]

<——————->

-> b’h, par exemple également sur ce sujet :
– La cacherout : https://todahm.com/2015/02/16/la-cacherout
– Divré Torah sur Chémini 11,44, au sein de : https://todahm.com/2019/04/16/8899

<——————->

-> Il faut être très vigilant avec l’interdiction de manger des vers qui est la plus sévère de tous les commandements de la Torah.
En effet, chaque fois qu’un homme transgresse une loi de la Torah, il enfreint un commandement négatif (lav), mais par contre s’il mange un ver, il aura transgressé 5 commandements, que voici :
1°/ « Tout petit animal qui rampe sur la terre sera répugnant ; il sera pas consommé » (11,41) ;
2°/ « Tout [animal] qui rampe sur son ventre parmi tous les petits animaux qui se développent sur terre, vous ne mangerez pas » (11,42) ;
3°/ « Ne vous rendez pas abominables par tout ce qui rampe sur la terre » (11,43) ;
4°/ « Ne vous souillez pas par tout petit animal qui rampe sur la terre » (11,43) ;
5°/ »Ne vous souillez pas par eux » (11,20).
[Méam Loez]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

One Response to

  1. Ping: La cacherout … | Aux délices de la Torah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :