« Balak fils de Tsipor vit tout ce qu’Israël avait fait à l’Amoréen » (Balak 22,2)

-> La Torah nomme d’abord Balak sans titre, car il n’a reçu le titre de roi de Moav uniquement parce que le peuple avait peur du peuple juif, et pensait qu’il pourrait les aider.
[Ramban]

Rachi rapporte : « Moav eut beaucoup peur … » (en apprenant que les juifs avaient vaincu Si’hon et Og, les puissants rois amoréens).

D’ailleurs, Rabbénou Bé’hayé dit que le titre roi est omit dans notre verset, car Balak avait tellement peur qu’il ne se sentait plus comme un roi.

-> Le mot : émori (Amoréen) provient de la racine : émor (dire).
Ce verset peut se comprendre ainsi : « Balak fils de Tsipor vit tout ce qu’Israël avait fait » avec la parole.
Il a réalisé comment les juifs peuvent transformer le pouvoir de la parole par la Torah, la prière et le fait de se retenir de lachon ara.
Lorsqu’il a pris conscience de cela, il a eu très peur.
[Magen Avraham]

-> Nous en tant que juifs, nous avant été directement témoins des événements écrits dans la Torah, à l’exception du récit sur Bil’am.
Nos ancêtres étaient en Egypte, et tout ce qui a pu se passer depuis la Création du monde a été transmis de génération en génération.
La seule chose dont la nation juive n’a pas été témoin est ce qui s’est passé (dans l’intimité du duo) entre Balak et Bil’am
Comment cela a-t-il pu être rapporté [dans la Torah]?

Nous le savons directement par Hachem, qui a demandé à Moché de l’écrire dans la Torah.
Ainsi, si une personne croit dans toute la Torah mais nie cette paracha, c’est quelle refuse la vérité de notre D.
[‘Hatam Sofer]

<——————–>

+ « Il envoya des messagers (mala’him) à Bil’am » (Balak 22,5)

-> Balak était un plus grand sorcier que Bil’am, mais il ne savait pas comment finaliser la sorcellerie par sa bouche.
[Zohar]

-> Les nations (à l’exception d’Israël) sont sous la supervision d’un ange.
Pensant que cela était également le cas pour Israël, Balak envoya des mala’him (littéralement : des anges) à Bil’am : il écrivit le nom des 12 anges (un par tribu) en charge d’Israël.
Ce qu’il ne savait pas c’est que le peuple juif est sous la supervision directe de Hachem.
[Yalkout Réouvéni]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :