J’ai mérité une longue vie car je n’ai jamais remis en question les actions de Hachem.

Lorsque l’on questionne D., on prend le risque d’être convoqué au Ciel, où l’on nous montrera qu’en réalité tout est parfait et juste.
Puisque je ne me suis jamais plains, alors il n’y avait aucune raison de me prendre la vie pour aller observer que toutes les actions de Hachem sont justes.

[rabbi Shimon of Yaroslav]

Au moment de la délivrance future, tout sera clair comme le jour, et nous comprendrons exactement comment la main de la Providence Divine nous a guidé [avec amour] au travers la longue nuit de l’exil.

[Rabbi El’hanan Wasserman]

+ Pourquoi la Torah insiste-t-elle pour qu’on se rappelle de la sortie d’Egypte?

C’est pour que si un homme se demande comment va-t-il se rapprocher d’Hachem après toutes les fautes qu’il a commises, alors il se rappellera qu’en Egypte nos ancêtres furent enfoncés dans les 49 portes de l’impureté (sur 50), et malgré cela ils ont pu se rapprocher de la sainteté. [au point même de devenir la génération qui a reçu la Torah!]
Ce souvenir l’aidera constamment à se rapprocher de D.

[le Divré ‘Haïm]

« Si les choses ne se passent pas comme tu le souhaites, alors désires qu’elles soient comme elles le sont dans la réalité »
[Rabbi Mordé’haï Lévovitz]

[Nous avons tous notre perception personnelle de ce qui est bien pour nous, et Hachem a la sienne.
Savoir se satisfaire de ce que l’on a, c’est confirmer que seul D. comprend/maîtrise ce qui se passe dans le monde.
C’est faire vivre notre émouna que quoiqu’il puisse nous arriver dans la vie (petite ou grande chose), c’est Hachem qui l’a décrété avec amour et pour notre bonheur ultime.

Certes il y a des périodes mouvementées, mais c’est papa Hachem qui est aux commandes, et avec cette conscience on ne peut être que serein et joyeux!!]

« Chaque juif est un « membre » de la Présence Divine (ché’hina).
Tant qu’un membre est attaché à un corps, il y a toujours un espoir pour qu’il puisse être guéri, mais une fois coupé, il dépérit.
De même, un juif peu importe jusqu’où il a pu s’éloigner de Hachem et de la Torah, il restera toujours connecté à l’éternité, à moins qu’il est pu commettre une des fautes qui entraîne son âme d’être coupée de l’éternité du peuple juif. »

[Baal Chem Tov]

« Quand un juif souhaite se rapprocher d’Hachem, mais qu’il pense qu’il est tellement submergé par la faute qu’il n’a plus d’espoir, alors il devra réfléchir combien Hachem aime chaque juif, même celui qui est au plus bas. Car même de là où il est, il peut encore s’élever et s’attacher à son Créateur.
Quand il méditera à l’amour puissant qu’Hachem a pour lui, cela l’aidera à se rapprocher. »

[Imré Elimelekh]

« La plus grande sagesse n’est pas d’être extrêmement intelligent, mais plutôt d’obéir aux commandements de Hachem sans trop se poser de question »

[le Pardes Yossef – rabbi Yossef Patznovsky]