La génération précédant le déluge

+ La génération précédant le déluge :

– les enfants étaient conçus et naissaient le même jour.
Le nouveau-né pouvait aussitôt se tenir debout et marcher et il avait la faculté de parler.
– Aucun enfant ne mourait du vivant de ses parents.
– les hommes jouissaient d’une force physique considérable.
Par exemple, ils pouvaient déraciner des cèdres, et lions et panthères étaient pour eux aussi inoffensifs que des mouches.
– leur force ne s’affaiblissait pas avec l’âge, elle augmentait bien au contraire.
– ils vivaient très longtemps, des centaines d’années.
– ils ne connaissaient aucune sorte de souffrance.
– ils ne semaient qu’une fois tous les 40 ans et la terre produisait des récoltes suffisantes pour les 40 années suivantes.
– ils n’avaient à endurer ni chaleur, ni froid excessifs car il n’y avait pas de changement de saisons.

Rabbi Chmouel bar Na’hman souffrait de maux de tête.
« Voyez ce que la génération du Déluge nous a causé », dit-il.
« Auparavant, la vie était entièrement bonne, sans douleur ni maladie!  »

 

Source : « le midrash raconte Béréchit » de Rabbi Moshé Weissman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code