« Its’hak se remit à creuser les puits que l’on avait creusés du temps d’Avraham son père et que les Philistins avaient comblés après la mort d’Avraham. Il leur imposa les mêmes noms que leur avait imposés son père. » (Toldot 26,18)

-> Le Chem miChmouël commente :
Il est écrit : « Telles des eaux profondes, les idées abondent dans le cœur humain : l’homme avisé sait y puiser » (Michlé 20,5).

Avant qu’un puits ne soit creusé, l’eau du puits est présente, mais elle est cachée et enfouie profondément dans les entrailles de la terre.
L’homme avisé est celui creuse le puits, enlève la terre et met l’eau à découvert.

Sur un plan spirituel, cela signifie que dans la profondeur cachée du cœur et de l’esprit de l’homme, il y a la connaissance de Hachem. Mais cette conscience est recouverte par des couches de matérialité et de désirs.
Pour ramener l’étincelle de sainteté à la surface, il est nécessaire d’enlever cette couche de matérialité.

Le creusement du puits représente l’influence d’Its’hak pour enlever la couche de matérialité et d’indifférence qui couvre notre cœur, mettant à jour la crainte et le respect pour Hachem qui sont présents dans le cœur de chaque juif.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :