« Et pourtant, même alors, quant ils se trouveront relégués dans le pays de leurs ennemis, Je ne les aurai ni dédaignés ni repoussés au point de les anéantir, de dissoudre Mon alliance avec eux ; car Je suis Hachem leur D. » (Bé’houkotaï 26,44)

La guémara (Méguila 11a) de commenter :
– « Et pourtant, même alors […] Je ne les aurai ni dédaignés » = c’est une allusion à l’exil des Chaldéens (Babylone), où J’ai désigné Daniel, ‘Hanania, Michaël et Azarya pour les guider ;

– « ni repoussés » = c’est une allusion à l’invasion grecque, pendant laquelle J’ai désigné Chimon le Juste, ‘Hachmonaï et ses fils, et Matitya le Cohen Gadol pour les guider ;

– « au point de les anéantir » = c’est une allusion à l’époque de Haman, pendant laquelle J’ai désigné Mordé’haï et Esther pour les guider ;

– « de dissoudre Mon alliance avec eux » = c’est une allusion à l’époque des Perses, où J’ai désigné la maison de Rabbi et les maîtres des générations pour les guider.

=> Selon le Yalkout Léka’h Tov, au terme du long passage décrivant les malheurs appelés à frapper le peuple juif, ce verset vient nous annoncer qu’une lumière jaillira toujours au sein de l’obscurité.
Au fil de tous nos longs et douloureux exils, la flamme des Maîtres d’Israël accompagnera éternellement le peuple juif.

Cette promesse est un réconfort (Hachem ne nous abandonnant jamais!) et un encouragement, car à la conscience de l’accomplissement des paroles de la Torah, une génération après l’autre, notre foi en D. en est stimulée.

<—————>

-> La paracha commence par : « Si vous obéissez à Mes décrets … » (Im bé’houkotaï télé’hou – v.26,3)

Le terme « im » (אִם) fait allusion aux personnages qui ont pour mission de délivrer Israël, lors des exils passés et futurs.
En effet, les 2 lettres du mot « im  » sont les initiales de :
– Aharon (אהרן) et Moshé (משה) qui ont sauvé les enfants d’Israël d’Egypte ;
– Esther (אסתר) et Mordé’haï (מרדכי) qui ont délivré le peuple du décret d’Haman ;
– Eliahou (אליהו) et Mashia’h (מש’ח) qui délivreront le peuple dans l’avenir.

Avant de commencer le long passage de la paracha Bé’houkotaï comportant les 45 malédictions, la Torah nous prévient que la délivrance a déjà été préparée.
Si (אִם) nous suivons le chemin de Hachem alors nous aurons le mérite de voir la guéoula.
[Min’ha Béloula]

[à chaque génération, à tout moment, le machia’h est prêt, attendant uniquement que nous en soyons méritants!
Sur un plan individuel et collectif, Hachem crée toujours la solution, avant d’amener une problématique]

<—>

-> Rabbi Its’hak Karo (Toldot Its’hak) nous enseigne :
La paracha commence par la lettre : aleph (אִם – im bé’houkotaï – v.3) et elle termine la partie des bénédictions par la lettre : tav (komémiyout – קוֹמְמִיּוּת – v.13).
Cela signifie que lorsque les juifs accomplissent la Torah et les mitsvot, et ce de la lettre « aleph à tav » (de A à Z), ils seront bénis.

Le passage des réprimandes commencent par la lettre : vav (vé’im – וְאִם – v.14) et se termine par la lettre : hé (Moché – מֹשֶׁה – v.46).
Ces 2 lettres (וה) composent la moitié du Nom Divin (יהוה), pour nous signifier : « Hachem est parmi nous, lorsque nous souffrons » (imo ano’hi bétsrara).

<———–>

-> Le Mechekh ‘Hokhma enseigne :
Hachem déclare sur ce verset (v.26,44) à propos de Son peuple : « Si Je les ai rejetés ou les ai dédaignés au point de les forcer à résider dans les pays de leurs ennemis, ce n’est pas parce que Je cherche à les détruire ou à annuler Mon alliance. Au contraire, Je suis leur D.!

Si Je les exile, c’est parce que, souvent, c’est la seule façon d’empêcher une assimilation qui finira par entraîner leur disparition en tant que peuple ».

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :