« Si les anges ne prenaient pas une forme humaine, le monde ne pourrait supporter leur rayonnement.

Si c’est vrai pour les anges, cela l’est encore bien plus des mots inscrits dans la Torah, pour laquelle les cieux et la Terre furent créées.
Lors du don de la Torah au mont Sinaï, il était par conséquent nécessaire que ses secrets et l’insondable prennent l’apparence d’histoires.
Si la Torah avait été présentée sous sa forme spirituelle véritable, le monde n’aurait jamais pu la recevoir, elle serait restée inaccessible à l’entendement humain.
[…]

Il ne faut pas perdre de vue que les histoires [de la Torah] servent d’ornements voilant des mystères beaucoup plus profonds …
Si la Torah avait été chronologique, les hommes auraient été capables d’effectuer toutes sortes de miracles, y compris la résurrection des morts.
L’ordre véritable de la Torah est par conséquent connu de D. seul. »

[Méam Loez – Introduction Séfer Béréchit (tome n°1)]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :