+ « Israël est plus aimé que les anges.
En effet, les juifs ont la possibilité de prier D. à tout instant, tandis que les anges ne le peuvent qu’une fois par jour.
Certains anges ne prient qu’une fois par semaine. D’autres prient une fois par mois, une fois par an, une fois tous les 7 ans ou tous les 50 ans qui représentent le cycle du jubilé.

Israël peut prononcer le nom Divin après 2 mots lorsque nous disons : « Ecoute Israël Hachem est notre D., Hachem est Un » (Shéma Israël Hachem Elokénou).
Tandis que les anges ne peuvent évoquer Son nom qu’après 3 mots lorsqu’ils disent : « Kadoch, Kadoch, Kadoch D. des légions célestes ».

Les anges ne peuvent pas prier en haut tant qu’Israël n’a pas prié dans le monde du bas.
Certains anges ne peuvent louer Hachem qu’une seule fois.
[…]

Israël est supérieur aux anges …
Notre place est si importante que nous devons pendre garde à ne pas violer les commandements de D. »

[Méam Loez – Béréchit 1,8]

<———–>

+ « D. vit que tout ce qu’il avait fait, était très bien, et ce fut … le 6e jour » (Béréchit 1,31)

-> La création de l’homme ce jour-là justifie cette expression (très bien – tov méod), puisque les lettres du mot : « très » (méod – מְאֹד) forment le mot : « Adam » (homme – אדם).

Cela nous indique la place essentielle de l’homme dans la Création.

[Ramban]

<———–>

+ « Le jour où Hachem fit une terre et un ciel » (Béréchit 2,4)

-> Dans le 1er verset de la Torah : « Au commencement, D. créa le ciel et la terre » : on a le ciel qui précède la terre.
Dans le présent verset, la terre est mentionnée avant le ciel.

De cela, nous apprenons que même un bon juif ne se compose que de chair et de sang, mais au regard de D., il est encore plus précieux que les anges.

[Lors de la création du ciel et de la terre, le ciel fut plus important, et donc mentionné en premier.]
Mais dès la création d’Adam, la terre devint plus importante [et donc mentionnée en premier].

La terre (lieu de résidence des être humains) est maintenant supérieure au ciel dans lequel les anges demeurent.

[le Ahavat Tsion – rapporté dans le Méam Loez – Béréchit 2,4]

<———–>

+ « Hachem façonna l’homme, poussière de la terre, insuffla dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint une âme vivante » (Béréchit 2,7)

-> La parole de D. créa l’univers, à l’exception de l’homme qu’Il créa de ses « mains ».
[…]

Adam fut créé au lever du soleil le 6e jour selon le processus suivant :
– à la 1ere heure = la terre fut réunie ;
– à la 2e heure = elle fut pétrie [avec de l’eau] ;
– à la 3e heure = ses membres furent formés ;
– à la 4e heure = une âme lui fut insufflée ;
– à la 5e heure = il se tint debout sur ses pieds.

Hachem aurait pu réaliser tout cela en un instant, exactement comme pour la Création du monde. Mais Il désirait montrer aux anges qu’il accordait une importance extrême à l’homme.
Et D. prit donc son temps pour le créer.

[Yéfé Toar – rapporté dans le Méam Loez – Béréchit 2,7]

<———–>

-> Chaque fois qu’un homme observe une mitsva, il nourrit l’un de ses membres, ainsi qu’une partie du monde.
C’est la raison pour laquelle l’homme est semblable à un univers miniature, disposant en lui de tout ce qui existe dans le monde.

[Méam Loez – Béréchit 1,27]

<———–>

+ « D. dit : ‘Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance’ … c’est à l’image de D. qu’Il le créa » (Béréchit 1,26-27)

-> Rabbi Moché Cordovéro explique que le mot : image (tsélem – צלם) est dérivé du mot : ombre (tsél – צל).

Ainsi, dire que l’homme a été créé à « l’image de D. » signifie que l’homme représente « l’ombre » d’Hachem projetée sur cette terre ; on comprend mieux alors le lien entre D. et l’homme.

<————————————->

+ A propos des anges il écrit :

« Un ange peut avoir une plus grande intelligence qu’un autre et reconnaît son Créateur à un degré plus élevé.

Certains anges ont des noms, pas spécifiques mais associés à leur mission.
Lorsqu’ils sont envoyés pour guérir un homme, ils se nomment Raphaël [signifiant « guérisseur de D. »].
Si un ange est envoyé pour aider quelqu’un, son nom est Azriel [signifiant « aide de D. »].
Il en va de même pour les autres missions.

L’ange Raphaël peut parcourir d’un coup d’aile le monde de part en part.
Pour cela, Gabriel a besoin de 2 coups d’aile, le prophète Elie de 4 et l’ange de la Mort de 8 …

Les anges reconnaissent la gloire de D. selon le niveau de leur perception. Mais aucun, pas même le plus grand, ne peut saisir complètement l’essence infinie de D.

[Méam Loez Béréchit 1,14-19]

[tout élément de la Création a un ange qui lui est préposé, à l’exception des 4 espèces de Souccot et du peuple juif, qui sont directement sous la supervision de Hachem.]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

One Response to

  1. Ping: Fierté d’être juif et conscience de sa grandeur | Aux délices de la Torah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :