« Il ne voit pas le mal en Yaakov … Hachem son D. est avec lui » (Balak 23,21)

-> Même si une personne commet des fautes, s’il porte sur lui le joug de la Royauté Divine et qu’il accepte qu’Hachem est son D. et son Roi, alors Hachem ne verra pas et ne considérera pas ses fautes, car Il les considérera comme accidentelles.
En effet, un homme qui est conscient de la Royauté d’Hachem sur lui, même s’il commet une faute, elle ne peut être profonde et enracinée. Ses fautes ne sont que des accidents de parcours, commises un peu contre son gré, et Hachem ne les considère pas.

Cela est en allusion dans ce verset :
« Hachem ne voit pas le mal en Yaakov  » si « Hachem son D. est avec lui » = Si un homme prend avec lui cette réalité qu’Hachem est son D. et son Roi, alors vis-à-vis d’un tel homme, Hachem ne verra pas le mal et les fautes qui sont en lui.

[‘Hidouché haRim]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :