+ Paracha Vayakél : (Dvar Torah prononcé dans le cadre d’un mariage)
On a pu voir dans la paracha Térouma, les instructions que D. a donné à Moshé concernant le Michkan.
Le Aron (l’Arche), qui abritait les Tables des 10 Commandements, était l’élément central/le plus important.

Citant la guémara Yoma 72b, Rachi explique que l’Arche devait être faite avec du bois d’acacia recouvert par de l’or pur à l’intérieur et à l’extérieur.
Il y avait ainsi 3 réceptacles : un en bois d’acacia, un en or à l’intérieur et un en or à l’extérieur.

L’Arche étant le contenant du trésor le plus sacré du peuple juif, on comprend facilement le fait de l’entourer d’or, mais pourquoi l’utilisation du bois, élément ayant peu de valeur?

Chacun des 2 éléments renvoie à une qualité pertinente de la Torah.

L’or = est durable et solide, à l’inverse des autres matières dont le temps a un impact sur elles.
Un métal peut subir la corrosion, être terni, se rouiller avec le temps.
Les tissus se pourrissent, se désintègrent, s’effilochent, se déchirent, deviennent fade.

L’or est ainsi, une des rares exceptions à ce phénomène.
L’or représente la grande valeur et l’aspect éternel des concepts que la Torah nous transmet.

A l’image de l’or, la Torah est une chose que le temps ou les conditions environnantes ne peuvent changer (cf. principe Rambam n°10 = « la Torah ne changera point à aucune époque, D. préserve »).
C’est ainsi que le roi David compare l’étude de la Torah à la valeur de l’or : « elles sont plus précieuses que l’or » (Téhilim 19;11)

Mais, l’or a un gros défaut : il est sans vie!
Le bois a l’avantage de venir d’une origine vivante : il grandit, a des racines, produit un feuillage et des fruits.

Ainsi, la Torah est comparée non seulement à l’or, mais aussi à un arbre (« elle est un arbre de vie pour ceux qui s’en rendent maîtres » – Proverbes 3;18)

Ainsi, ce qu’il manque à l’or, est apporté par le bois.
La longévité/durabilité de l’or fusionne au sein de l’Arche avec la vitalité/dynamisme du bois.
L’éternité et la vie sont les symboles de la Torah.

Chers ‘Hatan et Kalla, vous êtes sur le point de construire votre Michkan, dans lequel l’Arche et la Torah auront une place centrale.
N’oubliez jamais le message de l’or et du bois de l’Arche.
= les valeurs de la Torah sont éternelles et chaque génération doit contribuer à apporter sa nouvelle part de vie dans la Torah afin qu’elle se développe de façon continue et épanouie.

[Le fait que le bois est recouvert d’or, nous apprend qu’il faut toujours rester humble à l’intérieur (le bois a peu de valeur) et qu’il faut toujours être souriant/irradiant de positivisme avec autrui quoi qu’il arrive dans notre vie (brillance de l’or).
Lorsqu’il y a une solide réussite dans la vie (à l’image de l’extérieur en or), il faut au fond de nous même se considérer comme sans valeur (tout vient de D.!) et comme éphémère/de court passage sur terre (à l’image du bois).

Source (b »h) :  issu d’une série de divré Torah sur la paracha de la semaine, que le Rabbi Moshé Bogomilsky a prononcé pour des mariages (adaptation et traduction personnelle b »h).
Que le mérite de ces cours puisse permettre, à toute personne du klal Israël, de trouver son conjoint facilement et rapidement, b »h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code