+ Lors de l’oraison funèbre de Rabbi Eliézer ben Horkenos, Rabbi Akiva prononça :
 » … J’ai beaucoup de pièces de monnaie à changer, et je n’ai pas de banquier à qui les présenter!! »
(= j’ai un grand nombre de questions, et je n’ai personne à qui les poser).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code