« C’est Moi, c’est Moi (ano’hi ano’hi) celui qui suis votre consolateur » (début Haftara Choftim – Yéchayou 51,12)

=> Apparemment le mot : « celui » (ou – הוּא) est superflu, et il aurait suffi de dire : « Je suis votre consolateur ».

-> [Moché] dit : « Car la main est sur le Trône de D. (עַל-כֵּס יָהּ – al késs ya) : Hachem entretient une guerre contre Amalek, de génération en génération » (Béchala’h 17,16)

Rachi commente : Moché désigne le Trône sous une forme abrégée : késs (כֵּס), et il emploie le Nom Divin de 2 lettres (ya – יָהּ) au lieu du Nom complet (יהוָה).
Cela nous enseigne que le Nom et le Trône de D. ne sont pas complets tant que subsiste Amalek.

Ainsi, nous avons le « Trône de D. » qui est incomplet : כֵּס יָהּ, et
– pour avoir le mot « kess » en entier, il manque un « aleph » pour parvenir à : kissé » (כסא) ;
– pour avoir le Nom d’Hachem complet, il manque le « vav » et le « hé » [יָהּ + וה soit : יהוָה].

=> C’est à cela que fait allusion le verset : « c’est Moi celui (ou – הוּא) qui suis votre consolateur » = Hachem nous consolera dans l’avenir au moyen du הוּא (celui), pour compléter Son Nom divin et Son Trône comme ils étaient au commencement.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :