« Plusieurs marchands de Midiyan vinrent à passer, qui tirèrent et firent remonter Yossef du puits, puis le vendirent aux Ichmélites pour 20 pièces d’argent. Ceux-ci emmenèrent Yossef en Egypte » (Vayéchev 37,28)

-> Chacun des 10 frères reçut 2 dinars, avec cette somme chacun s’acheta des chaussures.

[Le rabbi Yossef Deutsch affirme que cette somme de 20 dinars d’argent équivaut à 75 dollars actuels.]

<—>

=> Pourquoi un jeune homme de 17 ans beau et fort n’a-t-il pas été vendu plus cher?

-> Alors qu’il se trouvait dans la fosse pleine de serpents, il fut si terrifié qu’il tomba malade, ses traits se tirèrent et son visage pâlit.
Il était si faible que la somme reçue par les frères était plus que suffisante.
[Sifté Cohen]

-> Même s’ils avaient un bon motif pour vendre Yossef, les frères n’étaient toujours pas certains d’avoir raison. Ils utilisèrent donc l’argent pour se procurer des chaussures, car on ne fait pas de bénédiction sur des chaussures neuves.
Ils ne firent aucune acquisition [qui eut demandé une bénédiction, car il est interdit d’en prononcer sur toute chose que l’on obtient par une faute]
[…]

Evidemment, ces événements étaient dirigés par la Providence Divine. Sinon, comment comprendre que des tsadikim tels que les fils de Yaakov aient pu haïr Yossef pour quelque chose d’aussi futile qu’un vêtement.
En effet, était-ce la faute de Yossef si Yaakov l’aimait plus? …

Même s’il les avait calomniés en rapportant à Yaakov des médisances sur leur compte, cela n’aurait pas dû constituer un motif valable pour le vendre à des marchands de bas étage. Il aurait suffit d’en parler à leur père en lui demandant de réprimander Yossef et de lui ordonner de ne plus recommencer.
Yossef aurait certainement écouté son père.

=> Nous voyons que cet épisode fut entièrement conduit par la Providence Divine. D’autant plus que les frères regrettèrent leur comportement.
[Méam Loez – Vayéchev 37,28]

<—>

-> C’est parce que Yossef, qui était un premier-né, a été acheté pour un prix aussi bas que le rachat des premiers-nés, plus tard, sera également fixé au prix très bas de 5 Shékels.
[rabbi Yossef Deutsch]

<—>

-> Yossef a été vendu pour des chaussures, pour montrer qu’eux [les frères] portaient des chaussures et étaient des hommes libres, alors que lui serait esclave, contrairement à son rêve où il se voyait en train de régner alors qu’eux seraient ses serviteurs.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :