+ Dans la michna ouvrant la guémara Méguila, il est écrit : « la Méguila est lue le 11, 12, 13, 14 ou 15 du mois d’Adar, pas avant et pas après. »

Quelle est la signification de ces 5 jours?

Si on fait l’addition des jours où la Méguila peut être lue (11+12+13+14+15), on arrive à 65, qui correspond à la valeur numérique du nom de D. : Ado-naï (à dire : « ado et puis naï » – ‘אדנ).

Ce nom de D. accentue le fait qu’Il est le Maître suprême et incontesté du monde, ce qui est l’essence de l’histoire de Pourim racontée dans la Méguilat Esther.

 

Source (b »h) : traduction & adaptation personnelle d’un commentaire de Rabbi Moshe Bogomilsky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code