+ « Ecoute Israël, Hachem est notre D., Hachem est un. » (Vaét’hanan 6;4)

Ce verset est le 1er du Shéma Israël.

Nous allons voir ci-après une explication du Abir Yaakov (rabbi Yaakov Abe’hssera) dans son « Pitou’hé ‘Hotam.

Le Zohar nous enseigne que celui qui « témoigne » ( שמע … אחד : les dernières lettres forment : עד = témoin – [éd] ) de l’existence/l’unicité de D. en récitant le Shéma, se voit envahi d’une « joie » infinie (après avoir écarté les lettres עד, témoin, il reste les lettres permettant de former : אשמח = je me réjouis! – [échma’h]  )

=> Proclamer l’unicité de D., c’est s’attirer la joie!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code