Le Roi Lion …

+ Le Roi Lion …

Il est écrit : « Aryé (אריה) cha’ag mi lo yira » ( = Un lion rugit, qui n’aurait pas peur? – Amos 3,8).

Le mot ‘aryé’ (lion – אריה) renvoie aux yamim noraim (jours redoutables) :
– le א = renvoie à : אלול (Elloul) ;
– le ר = renvoie à : ראש השנה (Roch Hachana) ;
– le י = renvoie à : יום הכפורים (yom aKipourim) ;
– le ה = renvoie à : הושענה רבא (hochaana rabba).

Ces 4 convocations saintes sont des rugissements du lion (D.) nous conduisant à nous blottir dans Ses bras, suite au fait de réaliser qu’Il est notre unique refuge, qu’Il est Le seul à pouvoir véritablement nous aider/sauver à tout moment de notre vie.

Pendant que le monde continue à tourner comme si de rien n’était, nous, juifs, avons l’immense chance d’entendre le lion rugir, afin de pouvoir donner un nouveau souffle à notre vie : dans la pureté, dans la plénitude, dans la joie/shalom, …

Shana tova oumévoré’hét (b »h) !!! 🙂

<——————->

-> A la fin de la guémara Béra’hot, nos Sages disent : « Derrière un lion et pas derrière une femme ».
Nos Sages veulent nous enseigner 2 choses :
1°/ il vaut mieux suivre un lion dans la rue, malgré le danger que cela représente, plutôt que de marcher derrière une femme.
En effet, on risque d’être attiré par elle et de pécher.
Dans la rue, un homme doit dépasser une femme pour ne pas être amené à de mauvaises pensées.
2°/ Cet enseignement comporte une leçon supplémentaire : le signe zodiacal du mois d’Av est le lion.
Le signe d’Elloul est la vierge (la femme).
Nos Sages nous recommandent de nous repentir après le lion, c’est-à-dire après le mois d’Av, sans attendre jusqu’à « la femme » : après le mois d’Elloul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code