La recette du bonheur …

+ La recette du bonheur …

Un des moments forts de la prière est la lecture du téhilim commençant par : « acheré yochvé bété’ha » ( Heureux ceux qui habitent dans ta maison!! – Téhilim 84;5).
Le fait de vivre proche de D. (dans Sa maison), c’est s’assurer une vie de vrai bonheur.

Developpons un peu (b »h) … 🙂

Nous avons :
-> בראשית = Béréchit = 1er mot de la Torah = au commencement ;
-> ישראל = Israël = dernier mot de la Torah.

Chacun de ces 2 mots posséde les lettres permettant de former : אשרי = Heureux!! (achré)
Du début à la fin, la Torah contient/renferme le bonheur/la joie!

Dans ces 2 mots, il reste alors 3 lettres (non utilisées pour former : achré – אשרי) dont la 1ere et la dernière de la Torah, ces 2 lettres formant le mot : lèv (coeur – לב).
=> S’investir de tout son coeur pour faire la volonté de D., est l’unique possibilité de ressentir de la vraie joie, du bonheur authentique, sincère, fort, intense, profond, …

Une lettre reste alors seule : le tav (ת) = de Torah, de Téchouva, … ; elle renvoie à la finalité de toute chose : rendre des comptes à D. après notre mort (étant la dernière lettre de l’alphabet).
=> Sache qu’il y aura toujours la téchouva de côté (si besoin), sache que la Torah est infinie (tu ne pourras jamais dire, c’est bon je l’ai acquise!), …  aie toujours de côté le fait qu’il faudra rendre compte de toute chose (même cachée) à D.

=> L’essence/l’objectif même de la Torah, est contenu dans le terme : ‘achré’ = heureux!

==> Vivre juif, c’est se donner les moyens d’être le plus heureux possible!!

Shana tova oumévoré’hét (b »h) !!! 🙂

[les 5 livres de la Torah renvoie à la joie : חמשה –> שמחה ]

[Le 1er mot de la Torah a 6 lettres = 6 traités de la michna = Torah Orale
Le dernier mot de la Torah a 5 lettres = 5 livres de la Torah écrite]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code