1er mot de la paracha : élé

“Voici (אלה – élé) les paroles que Moché adressa à tout Israël …”  [Dévarim ch.1 ; v.1]

1°/ Selon le Mégalé Amoukot, les lettres du mot אלה forment les initiales de אבק  לשון הרע (avak lachon ara = poussière de médisance).
Moché exposa cette interdiction « à tout Israël » car nos Sages disent : “la plupart des gens faute par le vol, une minorité par les relations interdites et tous par la poussière de médisance » (Baba Batra 165b).
Puisque la grave faute de lachon ara est réalisée par tout le monde, il a fallu mettre en garde « tout Israël ».

2°/ Il est écrit dans le séder olam (pérek youd), que toutes les parachiot  du livre de Dévarim, depuis Dévarim jusqu’à la paracha Vayélé’h (ch.31 ; v.2 : Moché dit : “Je suis âgé de 120 ans aujourd’hui”) ont été dites en 36 jours (du 1er Shévat au 6 Adar).
La paracha Vayélé’h a été dite le 7 Adar, jour de décès de Moché.
Le mot אלה (élé) utilisé en tête de ce verset (et du livre Dévarim) a pour valeur numérique 36.

3°/ Il est intéressant de noter que la paracha Dévarim tombe toujours le Shabbath précédant le jeûne du 9 Av, jour où nous lisons le livre de Ei’ha (les lamentations).
Or le mot ‘Ei’ha’ (איכה ) a comme valeur numérique : 36  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code