« A chaque fois qu’une personne se prive d’un plaisir interdit de ce monde, afin d’être fidèle à la volonté de D. ; [il en résultera que plus tard,] au cours de sa vie, elle recevra un plaisir [d’intensité] similaire qui lui sera permis. »

[le Steïpler – Karyana déIgarta – vol.I, lettre 15]

=> Mon cher yétser ara, je vais décliner mon envie de faire ta volonté, car cela va me permettre d’être fidèle à celle de D., en plus de vivre ce même kiff, dans le futur.
Ta voie n’est que perdante !!

Le Gaon de Vilna (Even Shéléma chap.2, part.10) dit en ce sens : « Tout plaisir interdit, qu’une personne qui ne se refuse rien, va profiter après beaucoup d’efforts, va arriver à une personne qui se contrôle, d’une façon permise et ce sans aucun effort. »

<———–>

-> Le Steïpler promet 3 choses à celui qui garde sa brit :
1°/ Chaque plaisir qu’une personne va se refuser uniquement en raison du fait que la Torah l’interdit, alors [en plus du mérite énorme de cette mitsva « de ne pas faire »], elle va finalement recevoir ce même plaisir d’une façon permise.
2°/ Si on résiste à nos désirs interdits, alors on gagne une lumière sainte d’une grandeur inimaginable, et à ce moment même on est au niveau de Yossef haTsadik.
3°/ On mérite également une aide Divine dans tous nos efforts, un succès dans l’étude de la Torah, et une aide dans l’amélioration de notre caractère.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :