« Voici les déplacements des enfants d’Israël qui quittèrent l’Egypte par groupes organisés sous la direction de Moché et Aharaon » (Massei 33,1)

Le Kétonot Or (8) cite le Midrach rapportant que, comme la délivrance d’Egypte a eu lieu par l’intermédiaire d’un homme, elle ne peut être éternelle et doit nécessairement être suivie d’un autre exil.
Dans le futur, la délivrance viendra par D. Lui-même et sera alors éternelle.

—> « Voici les déplacements des enfants d’Israël » (אֵלֶּה מַסְעֵי בְנֵי-יִשְׂרָאֵל)
Le Na’hal Kédoumim fait observer que les initiales de ces mots évoquent les 4 exils à venir :
-> Edom (אדום) = Rome, notre exil actuel ;
-> Madaï (מדי) = l’exil perse (sous A’hachvéroch) ;
-> Bavél (בבל) = la destruction du Temple par Nabuchodonosor, et l’exil en résultant ;
-> et Yavan (יון) = l’exile spirituel mené par les Grecs.

<———————————->

-> « Voici les déplacements des enfants d’Israël » (אֵלֶּה מַסְעֵי בְנֵי-יִשְׂרָאֵל)
Le rav Weinberger rapporte un autre midrach disant : « élé kénéged élé » : ce « élé » (massé) vient en raison d’un autre « élé » (אֵלֶּה).
Ce midrach nous enseigne que si nous avons dû subir les 42 étapes dans le désert c’est à cause de la faute du Veau d’or.
Il est écrit : « Ils se sont fait un Veau en métal fondu, se sont prosternés devant lui et lui ont offert des sacrifices et ont dit : ‘Voici les dieux, Israël (אֵלֶּה אֱלֹהֶיךָ יִשְׂרָאֵל) qui t’ont fait monter du pays d’Egypte’.  » (Ki Tissa 32,8).

Le « élé » (de massé : les 42 déplacements) en réparation pour le « élé » (de la faute du Veau d’or).

Pourquoi cela?
Cette faute est venue d’un manque de émouna en Hachem, le peuple a dû alors se déplacer dans le désert car c’est un lieu où l’on est seul, où l’on n’a rien ni personne vers qui se tourner, si ce n’est Hachem : notre Père.
Le désert est un lieu vide, sans interférence matérielle pour mieux prendre conscience de la grandeur de D., c’est un lieu de tous les dangers (chaleur, serpents, scorpions, …) dont les miracles évidents (manne, puits, nuées protectrices, climatisation, …) permettaient de muscler notre gratitude, notre amour pour Hachem.

Quoi de mieux qu’un lieu où l’on est seul pour se rendre compte que D. est toujours présent pour nous chouchouter!

<———————————->

+ Rachi sur ce verset (33,1) :

Pourquoi ces 42 étapes sont-elles énumérées?

Pour faire connaître les bontés de Hachem.
Car s’il est vrai qu’Il a décidé de déplacer [le enfants d’Israël] et de les faire vagabonder dans le désert, on ne peut pas dire qu’ils ont dû errer et vagabonder d’étape en étape pendant tous ces 40 ans sans jamais y trouver de repos. Car l’énumération qui va suivre porte sur 42 étapes, desquelles on en déduira 14, toutes parcourues pendant la 1ere année avant la faute des explorateurs …
Il faut encore déduire 8 autres étapes qui ont été parcourues après la mort de Aharon, pendant la 40e année … il en résulte que, pendant toutes ces 38 années, ils n’ont parcouru que 20 étapes

Quant à Rabbi Tan’houma, il propose une autre explication midrachique : Cela ressemble à un roi dont le fils avait été malade et qu’il avait conduit à un endroit éloigné pour le faire soigner. À leur retour, le père s’est mis à énumérer toutes leurs étapes : « Ici nous avons dormi, ici nous nous sommes rafraîchis, ici tu as eu des maux de tête, … »

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :