« Its’hak implora Hachem en face de sa femme, car elle était stérile. Hachem Se laissa implorer par lui et Rivka, son épouse, conçut. » (Toldot 25,21)

Ce verset se déroule après 20 années de mariage, où Its’hak et Rivka n’ont pas eu la chance d’avoir d’enfant.
Rachi commente : Implora par : Il a multiplié sa prière avec insistance.

Pourquoi est-ce que Hachem n’a-t-il pas répondu immédiatement à leurs prières intenses et répétées?

Rachi (25,30) écrit : Yaakov a servi à Essav des lentilles, car en ce jour Avraham est mort, afin qu’il ne puisse voir son petit-fils Essav prendre le chemin du mal (guémara Baba Batra 16b).
C’est ainsi que Hachem a abrégé sa vie de 5 ans.

Le rav Méïr Shapiro et le rav Eliyashiv disent qu’on comprend de là pourquoi il était si difficile d’agréer aux prières de Rivka et de Yaakov.
En effet, le plus tôt Hachem leur donnerait des enfants, le plus tôt Essav commencera dans le chemin du mal,et le plus tôt Avraham devra mourir afin d’être épargné de toute tristesse au regard des actions de son petit-fils Essav.

Hachem a repoussé les prières de Its’hak et Rivka jusqu’à ce qu’ils prient avec une intensité et une répétition d’une telle puissance, qu’Il a été « forcé » d’accéder à leur demande.
Le rav Yossef ‘Haïm Sonnenfeld suggère que l’on peut voir cela en allusion dans le fait que : « Hachem Se laissa implorer par lui » (vayéater lo Hachem – וַיֵּעָתֶר לוֹ יְהוָה), qui a la même valeur numérique que : « 5 ans » (חמש שנים).
[comme les 5 années de vie retirées à Avraham]

=> Il nous arrive souvent dans la vie de prier et de pleurer, encore et encore, devenant presque frustrés à l’égard de Hachem, qui en apparence semble ignorer nos requêtes sincères et raisonnables.
A ce moment, nous devons nous rappeler de cette leçon, et trouver du réconfort dans le fait que Hachem dans Son infinie bonté et connaissance, sait que cela n’est pas dans notre meilleur intérêt sur le long terme.

<—>

-> Le Méam Loez (Toldot 25,21) enseigne :
Dans la paracha Lé’h Lé’ha, nous voyons que l’exil en Egypte devait commencer avec la naissance d’Its’hak. Hachem voulait que les Patriarches et les Matriarches soient stériles afin de réduire cette période de persécutions.
A partir de la naissance d’Its’hak jusqu’à l’émigration en Egypte, 190 ans s’écoulèrent.
A cela, ajoutons les 17 années que vécut Yaakov après leur installation en Egypte. Les Patriarches permirent donc d’éviter 207 ans d’esclavage.
De plus, le véritable fardeau de l’esclavage ne commença qu’après la mort de Yossef et de ses frères.
Si les Patriarches avaient pu engendrer normalement des enfants, l’exil aurait duré plus longtemps.

<————————>

-> « Dans une maison, un enfant rebelle est plus difficile à supporter que toute la douleur de la guerre de Gog et Magog ».
[guémara Béra’hot 7b]

[Hachem a décidé qu’il valait mieux que le monde subisse la perte de 5 années de vie de Avraham, avec tout ce qu’il aurait pu y faire en bonnes actions, plutôt que celui-ci ne souffre en voyant le comportement de son petit-fils Essav.

=> Combien devons-nous être compatissant et prier pour les familles qui ont des enfants rebelles, plutôt que d’en profiter pour se valoriser en se moquant d’eux.]

<————————>

-> b’h, un autre divré Torah sur ce verset : https://todahm.com/2017/12/11/5824

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :