« Yaakov s’unit pareillement à Ra’hel et aima Ra’hel plus que Léa, et il servit encore Lavan 7 autres années » (Vayétsé 29,30)

-> Le rabbi Moché Leib de Sassov (‘Hidouché Remal) enseigne :
Un juif doit toujours être joyeux, c’est un principe fondamental, comme il est écrit : « Adorez Hachem avec joie » (Téhilim 100,2).
La joie est une manifestation d’amour [de D.], c’est le plus haut niveau spirituel atteignable, plus élevé même que pleurer.

Bien sûr, les pleurs peuvent ouvrir les portes du Ciel, les Portes des Larmes, mais la joie peut briser toutes les portes et les murs.
Or, il est bien connu que Léa pleurait beaucoup. Elle était triste et craintive, pensant que puisque Ra’hel était mariée à Yaakov, elle devrait se marier à Essav.
C’est pour cette raison que Yaakov aimait plus Ra’hél que Léa.

[c’est une grande leçon pour nous : la joie de Ra’hél a eu bien davantage d’impacts que la tristesse (larmes) de Léa, au point que Yaakov : « aima Ra’hel plus que Léa, et il servit encore Lavant 7 autres années ».]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :