« Parlez aux enfants d’Israël, en disant : Voici les bêtes que vous pouvez mangez parmi tous les animaux de la terre. » (Chémini 11,2)

-> A partir des mots : « voici les bêtes » (zot a’haya), nous apprenons que Hachem a pris chacune des espèces animales et qu’Il a montré à Moché ce qui est permis et ce qui est interdit à la consommation.

=> Pourquoi était-il nécessaire de les montrer, plutôt qu’une simple énonciation du nom des animaux cashers?

Nos Sages enseignent qu’Adam n’avait pas le droit de manger de la viande. Ce n’est qu’à l’époque de Noa’h, après le déluge, qu’elle est devenue permise à l’homme.
Pourquoi cela?

Hachem souhaite que l’homme libére les étincelles de sainteté qui sont emprisonnées dans la viande d’un animal.
Adam avait la capacité de libérer ces étincelles uniquement en nommant les animaux, et c’est pourquoi il n’avait pas besoin de les manger.
Cependant, après sa faute, le niveau spirituel d’Adam a chuté, entraînant qu’il n’avait plus la possibilité de libérer les étincelles contenues dans la matière.

Noa’h qui était un « ich tsadik », ne pouvait libérer les étincelles uniquement en mangeant les animaux. C’est pourquoi Hachem a alors rendu permise la viande pour Noa’h, ainsi que pour toutes les générations suivantes.

Si Hachem avait énoncé à Moché les noms des animaux, cela aurait certainement effectué la réparation totale de ces animaux, en libérant toutes les étincelles de sainteté qui étaient contenues en eux.
Par conséquent, puisqu’il n’y aurait alors plus d’étincelles chez les animaux, leur consommation en aurait été de nouveau interdite.

=> Pour éviter cela, D. a montré à Moché les animaux, au lieu de les énumérer.

[Ben Ich ‘Haï – Ben Yéhoyada – guémara ‘Houlin 42a]

<——————->

« Vous ne souillerez pas vos âmes par toute créature grouillante (chéréts -שֶּׁרֶץ ) qui rampe sur la terre » (Chémini 11,44)

-> Eliyahou haNavi a demandé à Rav Néhoraï pourquoi Hachem a-t-Il créé les créatures grouillantes (les « chératsim »)?

Rav Néhoraï lui expliqua qu’elles ont été créées comme défense pour le peuple juif.
En effet, lorsque quelqu’un faute, Hachem dit : « De même que les « chératsim » n’ont pas d’utilité et cependant Je subviens à leurs besoins, alors il est certain que Je me dois de soutenir une personne qui a un but/utilité. »

Cependant, si les juifs mangent les « chératsim », alors les « chératsim » ont un but (servir de nourriture!).
Il en découle que les juifs perdent alors le raisonnement (kal va’homer) des « chératsim » qui permet de les sauver lorsqu’ils fautent.
=> C’est la raison pour laquelle manger des « chératsim » est si préjudiciable pour un juif.

[Ben Ich ‘Haï – Ben Yéhoyada – guémara Baba Métsia 61b]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :