Tout celui qui passe 40 jours sans avoir aucune souffrance [même légère], il doit être préoccupé d’avoir reçu dans ce monde sa récompense, [et qu’il n’aura alors plus rien dans le monde à venir]
[guémara Arakhin 16b]

-> Le Ramban (dans son Séfer Torat haAdam – Chaar haGuemoul) explique qu’il est contre nature que tout se passe comme une personne le désire, sauf si s’accomplit le verset : « Il rétribue Ses ennemis de leur vivant pour l’anéantir » (Vaét’hanan 7,10).

<—>

-> Lorsque Rabbi Eliézer est tombé malade, Rabbi Akiva a dit : « Tant que je voyais que le vin de mon rabbi ne devenait pas aigre, … tant que son huile ne s’était pas dégradée et que son miel n’avait pas été ruiné, je me disais à moi-même : « Peut-être que mon rabbi a reçu toute sa récompense dans ce monde ».
Maintenant que je le vois souffrir, je suis soulagé.
[guémara Sanhédrin 101a]

<———–>

-> « Celui qui divisa la mer Rouge en plusieurs parties » (légozèr yam souf liguézarim – לגזר ים סוף לגזרים), car Sa bonté est éternelle » (Téhilim 136,23)

Selon le midrach, il ne faut pas lire « yam souf » (ים סוף), mais « yom sof » (ים סוף).

Le rav Méïr de Prémichlan explique que dans Sa grande bonté, Hachem divise les souffrances qu’une personne doit recevoir le jour de sa mort, de telle façon qu’elle les reçoit par petits morceaux chaque jour de notre vie.

[non seulement peu de souffrances dans ce monde équivalent à énormément dans le monde à venir, mais en plus en nous le morcelant, cela permet qu’on le sente passer de la façon la moins désagréable possible.]

Pourquoi Hachem agit-Il comme cela? « car Sa bonté est éternelle ».

<——————->

-> La guémara (Arakhin 16b) détaille à quel point un petit ennui peut correspondre à la définition du terme « souffrance ».
Rabbi El’azar dit que l’on peut affirmer que quelqu’un souffre lorsqu’il possède un vêtement tissé sur mesure, mais qui ne lui va pas parfaitement.
La guémara rétorque que le terme couvre des contrariétés encore plus petites que cela : si on avait l’intention de couper son vin avec de l’eau chaude, mais qu’on a utilisé de l’eau froide, cela est considéré comme un cas de souffrance.
D’autres exemples incluent le fait de mettre sa chemise dans le mauvais sens de sorte qu’il faut la retirer pour l’enfiler de nouveau ou celui de mettre la main dans sa poche dans le but de sortir 3 pièces, mais de n’en avoir retiré que 2.
La nécessité d’avoir à replonger la main dans sa poche pour s’emparer de la 3e pièce est qualifiée de « souffrance ».

[Le Maharcha (Shabbath 77b) émet l’idée qu’au lieu d’envoyer des souffrances de la taille d’un rocher, pouvant écraser un individu, Hachem broie cela en de tous petits cailloux (ex: douleurs supportables, petits contretemps/malheurs) qui finiront par obtenir le même résultat, tout en l’importunant le moins possible.]

<—>

-> Au-delà du fait que les souffrances viennent expier nos fautes, le rav Tsadok haCohen (Ressissé Laïla – Ot.11) enseigne : « Toute douleur et souffrance qu’Hachem place sur notre route, sert à nous éveiller, nous stimuler et nous inciter à prier correctement ».

Le Aboudraham écrit : « La prière sera acceptée en fonction du niveau de concentration ».

Selon le rav Pinkous (Chéarim beTéfila), celui qui prie peut être comparé à une personne qui creuse un fossé. Plus il creuse, plus la capacité du trou augmente.
« Creuser » (aller  et vider le plus profond de notre être/cœur) profondément notre âme pour créer une meilleure prière augmente notre capacité à nous rapprocher d’Hachem et à mériter Ses abondantes bénédictions.

=> En nous envoyons des difficultés, D. cherche à nous faire creuser davantage en nous, et ce dans un but de pouvoir nous déverser davantage de bénédictions.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :