« Qui est le véritable héro?
Celui qui transforme son ennemi en ami. »

[Avot déRabbi Nathan – chap.23]

<—>

-> « Tu aimeras ton prochain comme toi-même, Je suis Hachem » (Kédochim 19,18)

Peut-on vraiment ordonner à une personne d’aimer une autre personne?
Si la Torah fait suivre ce commandement par les mots : « Je suis Hachem », c’est parce que Hachem est prêt et désire [ardemment] nous aider à réaliser cette mitsva, à l’unique condition que notre désir soit sincère.
[Sfat Emet]

[de plus, tous les juifs sont liés les uns les autres. En remplissant son cœur d’amour pour un autre juif, alors à l’image de l’eau qui reflète notre visage, le cœur d’autrui va être affecté positivement par notre amour à son égard.]

<—>

[« Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur » (Kédochim 19,17)]

Le rav ‘Haïm Kanievsky (Or’hot Yocher) dit que lorsque l’on voit son prochain mal se comporter, plutôt que par ses fautes il devienne un ennemi, nous devons plutôt faire de lui une personne aimée aux yeux de Hachem et des autres, [en agissant avec amour ou priant pour qu’il quitte son mauvais chemin.]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :