« Ils confesseront leur faute » (Bé’houkotaï 26,40)

-> Le ‘Hafets ‘Haïm a dit un jour :
« A quoi bon réciter ces supplications (les séli’hot), en racontant à Hachem que nous avons fauté, alors qu’Il connaît chacune de nos pensées et chacun de nos gestes.
Ces prières n’ont de sens que si elles nous incitent à prendre la ferme résolution de ne plus jamais réitérer nos écarts. »

[il faut taper contre sa poitrine pour se réveiller et changer, et non comme pour tasser un sac de farine pour pouvoir encore davantage le remplir (de fautes)! ]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :