-> « Il faut se rapprocher de Hachem de 2 façons : parfois par la crainte et le respect profond, et parfois par l’amour et la joie.
Se soumettre à la volonté de D. en respectant un jeûne ne conduit pas plus près de Lui que la joie d’observer le Shabbath ou les jours de fête, tant que cette joie est pure et dirigée vers Lui.
[…]
Si ta joie intérieure déborde dans le chant et la danse, c’est aussi une façon de servir D. et de s’attacher à Lui. »

[Séfer haKouzari 2,50]

<———->

-> La crainte de D., sans l’amour est imparfaite.
De même, l’amour de D., sans la crainte, est imparfait.
[Rabbi Aharon de Karlin]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :