« Hachem ouvrit la bouche de l’ânesse et elle dit à Bilam : Que t’ai-je fait pour que tu m’aies frappé ainsi à 3 reprises? » (Balak 22,28)

L’expression utilisée pour dire « 3 reprises » est : chaloch régalim (שָׁלֹשׁ רְגָלִים), ce qui fait allusion aux 3 fêtes de pèlerinage qui s’appellent aussi : chaloch régalim (les 3 pieds).

Rachi explique que l’ânesse voulait ainsi dire en allusion à Bil’am : « Comment peux-tu vouloir anéantir un peuple qui célèbre tous les ans 3 fêtes de pèlerinage (régalim) ? »

=> Pourquoi Hachem a-Il choisi précisément ce message?

-> 1°/ Le Gour Aryé explique que les 3 fêtes expriment la dimension éternelle du peuple d’Israël, grâce à laquelle personne ne pourra les supprimer.

En effet, ces 3 fêtes symbolisent : le début, le milieu et la fin de l’été.
Pessa’h se trouve au début de l’été (au printemps), Shavouot se situe au milieu (plus précisément au début du milieu de l’été), et Souccot conclue l’été pour amorcer l’hiver.

L’été symbolise la vitalité, la nature revit, contrairement à l’hiver où elle est inerte.
Ainsi, les 3 fêtes qui sont des moments de joie, c’est-à-dire également de grande vitalité, viennent souligner que les juifs qui les célèbrent, bénéficient d’une vitalité au début, au milieu et à la fin, c’est-à-dire dans le passé, le présent et le futur.

Israël a toujours existé (même avant la Création du monde comme le précise le Midrach), il existe dans le présent, et existera pour l’éternité.
=> C’est cela le message des 3 fêtes qui marquent cette éternité d’Israël, qui implique que personne ne pourra les faire disparaître.
Le projet de Bil’am est donc vain et impossible.

<—>

-> 2°/ Le Lévouch explique que Bil’am était en train de voyager sur son ânesse pour atteindre les juifs et les maudire. Ce voyage de Bilaam était donc destiné à faire le mal.

Les juifs eux aussi font des voyages, ils se déplacent chaque année (aux temps où le Temple existait) pour se rendre à Jérusalem pour y célébrer les 3 fêtes. Cependant, ce voyage là était très positif, il correspondait à la volonté d’Hachem.

Ainsi, l’ânesse dit à Bil’am en allusion : « Toi tu voyages et tu te déplaces pour faire le mal et maudire Israël, crois-tu que tu pourras vaincre et supprimer ce peuple qui eux-aussi font des voyages et des déplacements 3 fois par an pour réaliser le bien et la volonté de leur D. !! « .

Le sous-entendu est que : « La force positive des déplacements d’Israël va annuler et neutraliser complètement la force maléfique du déplacement que tu es en train de réaliser. Tu ne pourras donc leur faire aucun mal! »

<—>

-> 3°/ Le Tséda laDarékh rapporte une explication selon laquelle les 3 fois que Bil’am a frappé son ânesse, qui sont exprimées par les termes « les 3 pieds », correspondent aux 3 piliers sur lesquels reposent le monde.
D’ailleurs, c’est pour cela qu’ils sont appelés des « pieds », car le monde tient sur ces piliers, au même titre que l’homme se tient sur ses pieds.
En effet, il est enseigné dans les Pirké Avot que : « le monde repose sur 3 piliers : sur la Torah, le service de Hachem et la charité ».

Les 3 fêtes de pèlerinage correspondent à ces 3 piliers :
– Pessa’h correspond au patriarche Avraham qui incarne la bonté.
Ainsi, Pessa’h symbolise le pilier de la charité et des actes de bonté dont Avraham était l’exemple.

– Shavouot symbolise le piler de la Torah.
C’est à Shavouot que la Torah a été donnée.
[la Torah, c’est Yaakov.
On peut citer le guémara (Yoma 28b) : Yaakov a étudié la Torah durant toute sa vie ; ou bien le midrach (rabba Vayichla’h) : « Personne n’a autant peiné dans la Torah comme il a pu le faire ».]

– Souccot correspond au pilier du Service Divin, qui se pratique essentiellement par les sacrifices.
Or, à Souccot, on offre beaucoup plus de sacrifices que les autres fêtes, notamment les 70 boucs, ainsi que d’autres offrandes.
[La qualité d’Its’hak est le service de Hachem, qui doit se faire dans la joie]

=> D’après cela l’ânesse de Bil’am lui dit : « Comment peux-tu supprimer ce peuple qui célèbre les 3 fêtes, correspondant aux 3 piliers du monde.
Si tu les supprimes, sur quoi le monde va-t-il tenir? La création n’aura plus sur quoi tenir et disparaîtra !
Ainsi, si tu supprimes ce peuple, c’est l’univers entier que tu supprimes ! »

<———————>

-> Il y a d’autres nations qui ont envie de se rapprocher de Hachem à l’image du peuple juif.
Cependant, les autres nations du monde ne sont pas prêtes à abandonner les plaisirs de ce monde.
Trois fois par an, le peuple juif quitte toutes ses richesses, toutes ses possessions matérielles derrière lui, et voyage jusqu’à Jérusalem afin de devenir proche avec la Présence Divine.
Les juifs laissent derrière eux leur champ, leur maison, et tous les plaisirs physiques pour démontrer à Hachem leur volonté d’abandonner tout leur monde actuel dans un but d’être proche de Lui. [rien n’a de valeur pour nous par rapport à Ta proximité!]

Le midrach Tan’houma dit que les Chaloch Régalim sont par le mérite des 3 Patriarches.  [Pessa’h à Avraham, Shavouot à Yits’hak et Souccot à Yaakov.]
[Chem miChmouël]

<—>

[Rachi (Balak 22,26) dit que les 3 fois où l’ange barra le chemin de l’ânesse correspondent aux 3 Patriarches.
La 1ere fois (v.22-23), l’ange empêche Bil’am d’avancer en ligne droite, mais celui-ci peut encore se diriger vers la droite ou la gauche = allusion à la descendance d’Avraham qui a dévié à droite et à gauche, c’est-à-dire la descendance de Yichmaël ou de Kétoura (qu’Avraham a épousée après le décès de Sarah), en revanche Bil’am ne peut rien contre les descendants de Its’hak (qui sont droits!).
La 2e fois (v.24-25), l’ânesse dispose d’un espace plus étroit pour éviter l’épée, une allusion à Its’hak, dont un seul fils (Essav) s’est montré indigne.
La 3e fois (v.26-27), l’ânesse n’a plus aucun espace pour manœuvrer, une allusion à la descendance de Yaakov, composée exclusivement de tsadikim que Bila’m ne pourra pas maudire.]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :