« Toutes les mauvaises plaies de l’Egypte que tu as connues, Il ne les placera pas sur toi, et les donnera à tous tes ennemies » (Ekev 7,15)

=> Comment les juifs ont-ils pu vraiment connaître les plaies d’Egypte, puisque seuls les Égyptiens en ont été frappés?
De plus, pourquoi pour les juifs, le verset utilise : « placera » (yéchiman), alors que pour les égyptiens, c’est le terme : « donnera » (ounétanam)?

-> Le Séfer Péninim Yékarim répond en se basant sur l’enseignement de nos Sages selon lequel à chaque fois qu’une plaie s’abattait sur les égyptiens, il y en avait un petit peu chez les juifs pendant un moment, pour qu’ils sachent ce que souffraient les égyptiens.
Ainsi cela permet de comprendre la Torah : « que tu as connues », puisque les juifs avaient connu un peu des plaies d’Egypte.

Cela explique également le changement d’expression utilisée. En effet, les Tossefot écrivent (guémara Ména’hot 40a) que lorsque le terme : « donner » est employé, il s’agit d’une certaine quantité qu’on donne, alors qu’avec le mot : « placer », il s’agit même de la moindre chose.
=> C’est pourquoi la Torah a dit que toutes les mauvaises plaies de l’Egypte que tu as un peu connues, « Il ne les placera pas sur toi » = même un tout petit peu, mais sur tes ennemis Il les « donnera » = en bonne quantité.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :