« Tu seras béni entre tous les peuples » (Ekev 7,14)

=> Pourquoi aurions-nous besoin de la bénédiction des peuples? N’est-il pas suffisant que D. Lui-même déverse Sa bénédiction sur nous?

Le ‘Hozé de Lublin (Zikaron Zot 130) répond :
A l’époque du machia’h, les juifs recevront l’essence des bénédictions de Hachem, alors que l’excédent sera distribué parmi les nations du monde.
En conséquence, ils [les autres peuples] nous béniront, priant que nous méritions un abondant flot de bénédictions afin qu’il en reste plus pour eux-mêmes.

<—>

[On peut rapprocher cet enseignement, des paroles suivantes de nos Sages :
Un des noms de D. est : Sha-daï. Une explication est parce qu’Il désire tellement nous combler de bonnes choses, que c’est nous qui devrons lui dire : stop! (daï) [shéyomar daï].

Dans le monde futur, il n’y aura plus clairement de libre arbitre, et Hachem pourra alors ouvertement nous inonder de son amour infini par d’incroyables bénédictions. Et ce au point où nous devrons Lui dire : stop!
A l’opposé, les autres peuples, nous bénirons pour pouvoir bénéficier de restes plus importants.]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :