« Ils diront tour à tour : Nos mains n’ont pas versé ce sang-là, et nos yeux ne l’ont pas vu se répandre. » (Choftim 21,7)

-> Rachi : Est-il envisageable que les Anciens de la ville soient des meurtriers?
Les Anciens sous-entendent : « Nous ne l’avons pas vu ni laissé repartir sans provisions et sans escorte ».
=> S’ils avaient effectivement laissé partir cet homme sans provisions et sans l’avoir raccompagné, ils auraient été responsable de ce meurtre.

-> Le Saba de Kelm explique que si ce voyageur a quitté la ville dans l’indifférence générale de ses habitants, il a certainement éprouvé un abattement moral.
Cette tristesse n’aura pas manqué de l’affecter profondément, et l’aura assurément empêché de pouvoir se défendre contre un éventuel agresseur.

En revanche, s’ils avaient fait preuve de considération à son égard, cette marque d’attention l’aurait renforcé et il aurait pu tenir tête à son meurtrier.
C’est pourquoi les Anciens doivent témoigner, lors de cette confession qu’ils ne sont pas responsables de la mort de cet homme.

=> Cette réalité attribue une immense responsabilité à toute personne représentant D., et qui a la possibilité de réchauffer le cœur, de témoigner de l’amour et de l’estime à autrui.

[Nous pouvons transposer cela dans la vie de tous les jours.
En effet, si nous ne réchauffons pas le cœur de notre entourage, alors ils auront moins de forces pour faire face à leur yétser ara, et risqueront par notre faute de tomber morts sous les attaque du yétser ara.
N’oublions jamais les paroles du Zohar (Tazria 46,2) : « De même qu’un juif est puni pour avoir dit du lachon ara, de même il est puni s’il avait une opportunité de dire quelque chose de positif à autrui, et qu’il ne l’a pas fait. »]

<——–>

-> Le Divré Yoël (rabbi Yoël Teitelbaum de Satmar) enseigne sur ce verset :
La guémara (Sotah 45b) demande pourquoi les Anciens doivent déclarer leur innocence. Il est certain que personne ne les suspecte d’avoir commis ce crime.
La guémara répond qu’en lavant leurs mains, ils déclarent qu’ils n’ont pas envoyé cet homme consciemment sans lui donner de provisions et de protection pour son voyage.
=> Pourquoi les Anciens doivent-ils demander pardon en disant : « Pardonne à Ton peuple Israël que Tu as racheté, Hachem! » (Choftim 21,8)?

Il est tout à fait vrai que les Anciens sont innocents du crime, car ils ont fourni au voyageur des aliments et une protection, mais ils sont coupables d’avoir permis qu’une atmosphère de manque de respect de la loi s’installe dans la cité.
Ils auraient dû faire plus attention à l’attitude morale générale de la population.
C’est ce manque qu’ils doivent expier.

En effet, lorsqu’ils déclarent : « Nos mains n’ont pas versé ce sang-là, et nos yeux ne l’ont pas vu se répandre », ils veulent dire : « Nous n’avons pas été attentifs. Nous n’avons pas pris de mesures préventives pour renforcer la stricte obéissance à la loi. Si nous avions créé un esprit de respect de la loi, ce meurtre ne se serait pas produit. »

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :