« Celui qui est doté de sagesse et sort de sa pesanteur pour s’adonner à l’étude de la Torah mérite que la voix de sa Torah se fasse entendre dans le Gand Eden.
Hachem l’écoute et les tsadikim lui demandent : « Maître du monde! De qui vient cette voix? »

Hachem leur répond alors : « C’est celle du tsadik Untel, c’est l’âme sainte qui repose en lui qui s’adonne à la Torah. Ecoutez-le donc, car sa voix m’est plus chère que tous les chants et les louanges que les anges M’adressent. »

C’est à ce propos qu’il est écrit dans Chir haChirim (8,13) : « Celle qui est assise dans les jardins ».
Hachem dit : « Tu es une âme sainte résidant dans ce bas monde, entre les déshonneurs et les souillures du corps, et si malgré cela tu t’adonnes à la Torah au milieu de la nuit, alors les âmes du Gan Eden écouteront ta douce et agréable voix.
C’est pourquoi, fais résonner la voix de Ma Torah, car Moi aussi J’aime la voix de ta Torah, et ainsi par le mérite de l’étude de la Torah, Je te donnerai une grande récompense dans le monde futur ». »

[Zohar ‘Hadach (Béréchit 17) – rapporté dans le « Matok Midvach » de rabbi Daniel Frisch]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :