« Car la chose est très proche de toi : dans ta bouche et dans ton cœur pour l’accomplir » (Nitsavim 30,14)

-> Puisque pour parler il faut d’abord réfléchir, ainsi le cœur vient avant la bouche, et le verset aurait donc dû dire d’abord « dans ton cœur » et après « dans ta bouche »?

En fait celui qui veut émettre des reproches à son prochain pour l’aider à améliorer son comportement, il doit alors vérifier si ses paroles proviennent bien de son cœur c’est-à-dire qu’il ressent profondément ce qu’il dit.
Ensuite, il vérifiera qu’il réalise bien ce qu’il exige à l’autre.

Cela se trouve en allusion dans notre verset :
– « Dans ta bouche » : si tu veux parler à ton prochain pour le corriger, il faudra alors appliquer les termes : « Dans ton cœur pour la réaliser » : c’est-à-dire qu’il faut que tu ressentes vraiment dans ton cœur ce que tu dis et que tu le réalises. Seulement alors, tes paroles auront tout leur effet.
Comme le disent nos Sages : « Arrange-toi d’abord et ensuite arrange les autres ».
[en effet : « Une personne voit tous les défauts, à l’exception des siens » – Négaïm 2,5

A son époque, le Sifri (guémara Arakhin 16b) dit : « Se trouve-t-il un seul individu, dans cette génération, qui soit apte à faire des remontrances? Il voit la paille dans l’œil du voisin, et ne voit pas la poutre dans le sien! » ]

[Rabbi Noa’h Milkovitch]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :