« Vous vous tenez tous aujourd’hui devant Hachem votre D., vos chefs de tribus, vos anciens et vos responsables, chaque homme d’Israël » (Nitsavim 29,9)

-> Moché a employé les mots : « vos chefs de tribus, vos anciens », pour montrer qu’ils ont été nommés à ces hautes fonctions par les juifs, mais qu’en réalité, ils sont « chaque homme d’Israël ».
En effet, le titre de  » chaque homme d’Israël », [de juif], est le plus prestigieux qui soit, et chacun doit sentir que son prochain lui est supérieur.
[…]
Israël est appelé un « peuple unique » et une seule âme.
Les juifs proviennent de la racine de la sainteté qui représente l’unité complète …
[Lorsque règne une atmosphère d’harmonie et d’entente,] les juifs sont semblables aux anges parmi lesquels ne règnent ni jalousie ni haine.
En effet, si les âmes des juifs s’unissent ici-bas, leur racine spirituelle est également unie en Haut.
Voilà pourquoi il est écrit : « chaque homme d’Israël ».

[« Vous vous tenez tous ensemble » = il y a de l’unité, de l’amour entre nous => grâce à cela nous sommes : « devant Hachem votre D. », et cela s’applique à : « chaque homme d’Israël »]

[Méam Loez]

<—————->

+ « Vous vous tenez tous aujourd’hui »

-> Le mot « vous » (atèm – אַתֶּם) est formé des mêmes lettres que le mot : « émet » (vérité – אמת).
La vérité permettra au peuple juif de se maintenir longtemps.
[devant Hachem votre D. = « Le sceau de Hachem est : la Vérité » (guémara Yoma 69b ; Shabbath 55a)]

Deux promesses sont faites ici :
– la 1ere est que le peuple juif existera éternellement ;
– la 2e, qu’ils mériteront le monde futur s’ils observent la Torah.
Les sévères malédictions ne les anéantiront pas, mais elles expieront leurs fautes et leur permettront de mériter le monde futur.
L’expression : « devant Hachem votre D. » désigne la promesse de la récompense au monde futur, et le mot « tous » nous apprend que « tout Israël a une part au monde futur ».

[Méam Loez]

<—————->

+ « Il réside avec eux à l’intérieur de leurs impuretés » (A’haré Mot 16,16)

-> Dans la Torah, « leurs impuretés » s’écrit : « toum’otam » (טמאתם).
Les lettres qui sont à l’intérieur de ce mot sont les lettres : « מ-א-ת », qui constituent le mot : « אמת » (émét – la vérité).

Ainsi, quand le verset dit que Hachem se trouve à l’intérieur de leurs impuretés, cela fait allusion au mot « vérité ».
Quand, au sein même de leurs impuretés et de leurs fautes, les juifs prennent conscience de la vérité, en admettant leurs fautes et en reconnaissant qu’ils se sont rabaissés et éloignés de D., alors Hachem voit leur honnêteté et par la force de cette vérité, Il réside parmi eux.

[Rabbi Yaakov ‘Hizkia Greenwald – le Vayaguéd Yaakov]

[« Vous vous tenez tous aujourd’hui devant Hachem votre D. » = par le mérite de toujours rechercher la Vérité, Hachem nous élève, nous garde près de Lui. ]

<—————->

+ « Vous vous tenez tous aujourd’hui »

-> Le mot « vous » (atèm – אַתֶּם) est formé des mêmes lettres que le mot : « émet » (vérité – אמת).

Nos Sages (Zohar III 231a) ont expliqué que ce jour-là était le jugement de Roch Hachana.
Selon le rabbi David Pinto, cela signifie que lorsqu’on se tient devant Hachem pour être jugé sur tous nos actes, à Roch Hachana, il faut s’attacher à la Vérité. En effet, devant Hachem il n’y a pas de mensonge [rien ne Lui est caché] et aucun moyen de Le soudoyer.

<—>

-> « Vous vous tenez tous aujourd’hui devant Hachem votre D., vos chefs de tribus, vos anciens et vos responsables, chaque homme d’Israël »
=> En ce jour de Roch Hachana, vous êtes tous égaux devant Moi (« chaque homme d’Israël »), afin de vous annoncer que lorsque les juifs font téchouva, ils sont tous égaux devant Hachem, et que celui qui coupe le bois a le même statut que le chef de tribu.

[peu importe l’apparence extérieure, le jugement de Hachem n’est que Vérité, chacun en fonction de ce qu’il est!
(aucun acte, aucune pensée, … ne Lui est caché)
En se sens, on se tient tous à égalité devant le Maître du monde, à Roch Hachana!]

<—>

-> Le Saba de Kelm explique que chaque individu doit craindre pour lui-même le jour du jugement, et ne doit compter sur aucun miracle, mais la communauté d’Israël est certaine qu’il lui sera fait un miracle.
C’est pourquoi, il convient que l’individu veille à être relié à la communauté, en lui rendant des services, de façon à ce qu’on ait besoin de lui. Il sera alors inclus dans le cadre du miracle fait à la communauté.

C’est ce que Moché a dit à Israël : « Vous vous tenez tous aujourd’hui » = tous parce vous êtes tous unis en une seule entité, c’est pourquoi Hachem vous fait un miracle, et même si vous avez beaucoup irrité D., Il ne vous anéantira pas, et vous existerez devant Lui.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

One Response to

  1. Ping: L’unité du peuple juif | Aux délices de la Torah

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :