« Pharaon retira l’anneau de sa main et le déposa dans la main de Yossef. Il l’habilla de vêtements précieux et posa sur son cou une chaîne en or. » (Mikets 41,42)

-> En lui donnant son anneau royal, Pharaon lui marquait sa volonté de le nommer vice-roi d’Egypte. De plus, il l’habilla de vêtements symbolisant la caste des nobles.

Pharaon choisit pour lui des habits de lin afin de le protéger du mauvais œil, de la sorcellerie et des forces du mal.
Si un individu revêt un habit de lin pur, sans aucun autre tissu mélangé, il est protégé de tels pouvoirs.

Or, d’après la guémara (Kidouchin 49b), 10 mesures de sorcellerie ont été données au monde, et 9 d’entre elles furent prises par l’Egypte.
=> C’est pourquoi Pharaon revêtit Yossef de lin pur afin de le protéger contre la magie noire. Les sorciers et les magiciens d’Egypte étaient extrêmement jaloux de Yossef et ils mirent en oeuvre leurs pouvoirs magiques afin de lui porter atteinte.

Grâce à ses vêtements de lin, il put s’opposer à eux et échapper au mauvais sort qu’ils lui jetaient.

[Méam Loez – Mikets 41,41-42]

<—————->

-> En pleine famine, Yaakov envoya ses fils prendre des provisions de blé en Egypte (cf. Mikets 42,1).
Rachi commente : « Pourquoi donnez-vous l’impression aux descendants de Yichmaël et de Essav que vous êtes rassasiés?
A ce moment-là, il leur restait encore du blé. A mon avis, le sens simple est le suivant : Pourquoi faudrait-il que tout le monde vous regarde avec étonnement du fait que vous ne recherchez pas de nourriture aussi longtemps que vos réserves ne sont pas épuisées? »

-> »Yaakov dit à ses fils, ne vous montrez pas lorsque vous êtes rassasiés, ni à Essav, ni à Ichmaël, afin qu’ils ne vous jalousent pas. »
[guémara Taanit 10b]

-> Le midrach Béréchit rabba (cité par Rachi v.42,5) enseigne : « [En descendant en Egypte, les 9 frères] se cachaient pour qu’on ne les reconnaisse pas, parce que leur père leur avait ordonné de ne pas tous se faire voir à la même porte, mais de rentrer chacun par une porte différente, afin que le mauvais œil n’ait pas de prise sur eux, car ils étaient tous beaux et forts ».

<———–>

-> Si Yossef s’était abstenu de rapporter ses rêves devant ses frères, ils se seraient réalisés plus tôt. Leur jalousie le frappa du mauvais œil, et ils ne s’accomplirent que 22 années plus tard.

[Zohar – rapport dans le Méam Loez – Vayéchev 40,21-22]

<———–>

-> Cela vaut la peine de faire un détour et même 100 détours pour ne pas rencontrer quelqu’un qui a le mauvais œil.
[Zohar – A’haré Mot]

-> Celui qui regarde son ami avec jalousie met sur lui le mauvais œil, à plus forte raison s’il parle de lui en disant : « Comme Untel est riche! » …
Par la bouche, il est l’envoyé du Satan, et il est dit de lui « tu as envoyé tes paroles pour le mal ».
[Séfer ‘Harédim – chap.66]

-> Si un homme a une nature mauvaise et si c’est un mauvais voisin, il regardera autrui d’un mauvais œil, verra ses biens et en sera jaloux, et cela est très nuisible. C’est pourquoi mieux vaut faire attention à être discret dans tout ce que l’on fait.
[Séfer haBrit]

-> Par exemple : « Les 1eres Tables de la Loi (lou’hot), qui furent données avec publicité, ont été brisées. Les 2 Tables, qui furent données dans la discrétion, ont perduré » (midrach Tan’houma Ki Tissa).

-> b’h, sur le thème de la jalousie et du mauvais œil : https://todahm.com/2018/12/09/jalousie-et-mauvais-oeil

<—>

-> Dans la paracha Vayéhi, Yaakov a bénit ses enfants de se multiplier et de se fructifier comme les poissons des océans sans que le mauvais œil ait prise sur eux [car ils sont à l’abri des regards de l’homme].
Yossef a mérité cette bénédiction [d’échapper au mauvais œil] parce qu’il a détourné son regard de l’épouse de Potiphar.
(guémara Béra’hot 20a, cité par Rachi).

Pour échapper au mauvais œil, il faut principalement utiliser à bon escient son œil (ne pas regarder des choses interdites, ne pas voir négativement autrui/la vie, …) et ne pas trop mettre en avant ce qui doit rester caché (ex : tu as vu ma voiture comment elle est belle!!, et mon fils, quel génie!!, … ).

Par exemple, nos Sages (Baba Batra 2b), nous demande de : « ne pas nous tenir devant le champ de notre voisin lorsque le champ est fleuri. »
En effet, notre simple regard devant la réussite d’autrui à un pouvoir …

La règle est : « La bénédiction réside dans ce qui est caché de l’œil » (guémara Taanit 8b).

<—>

-> Pour éviter le mauvais œil, il ne faut pas contempler les personnes du sexe opposé.
La guémara (Béra’hot – chap.3) enseigne que le mauvais œil n’eut aucun pouvoir sur les descendants de Yossef, car il ne leva pas même les yeux sur la femme de Potiphar, alors qu’elle le poursuivit de ses assiduités durant une année.
[Méam Loez – Vayé’hi 49,22-26]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

One Response to

  1. Ping: Jalousie et mauvais œil | Aux délices de la Torah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :