« Assurément, la chose est connue » (Chémot 2, 14)

-> Rachi explique que Moché se demandait quelle était la faute des juifs pour  »mériter » de telles souffrances.
Quand il constata qu’il y avait parmi eux des médisants, il comprit que c’était cela la cause de l’exil, et il dit : « Assurément, la chose est connue » = je connais à présent la raison de cette chose.

Mais lorsque plus tard, Hachem se dévoilera à Moché sur le buisson, et qu’Il l’enverra libérer les juifs d’Egypte, Moché demandera : « Pourrai-je sortir Israël du pays d’Egypte? » (Chémot 3,11)
Rachi d’expliquer cette question : « Mais quel mérite ont-ils pour être libérer? »

=> Ainsi, au départ, Moché ne voyait aucune raison à cet esclavage, mais quand il sut qu’il y avait parmi eux de la médisance, tout d’un coup, il ne voit à présent plus aucune raison pour qu’ils soient libérés.
Même si cela semble étonnant et paradoxal, c’est la réalité : lorsqu’il y a de la médisance, plus aucun mérite ne peut plus aider pour être sauvé!

[Sfat Emet]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :