« Hachem parla à Moché face à face comme un homme parle à son ami, et il revint dans le camp » (Ki Tissa 33, 11)

La guémara rapporte que les anges ne voulaient pas que Moché reçoive la Torah, ils voulaient la garder pour eux.
Alors, Moché argumenta que la Torah parle essentiellement de sujets qui ne concernent que les humains et pas les anges, comme l’interdit du vol, du meurtre, de l’adultère …
Puisque les anges ne sont pas concernés par ces sujets, alors la Torah doit être donnée aux hommes.

Cela est en allusion dans ce verset : « Hachem parla à Moché face à face comme un homme parle à son ami » = c’est-à-dire qu’Hachem parla à Moché de sujets qui concernent les hommes, de sujets dont un homme parle à son ami, à savoir
de choses terrestres et humaines, qui ne concernent pas les anges.
Dès lors, « Il revint dans le camp » = Moché a pu revenir dans le camp avec la Torah, c’est-à-dire qu’il a pu ramener la Torah dans le camp aux enfants d’Israël.
=> Si la Thora a pu être rapportée au peuple, dans le camp, c’est parce qu’elle ne concerne que les hommes, qu’elle traite de sujets qu’un homme peut parler à son ami.

[le Ari zal]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :