« [Moché] prit le veau qu’ils avaient fait, le brûla au feu et le pulvérisa très fin. Il répandit [la poudre] sur la surface de l’eau et la fit boire aux juifs » (Ki Tissa 32,20)

-> Lorsque Moché brisa les Lou’hot, les océans quittèrent leur lit et menacèrent d’envahir le monde.
Moché se dressa et dit à la mer : « Viens-tu détruire l’univers entier? »

La mer répondit : « Le monde n’existe que par le mérite de la Torah contenue dans les Lou’hot. Israël s’est révolté contre elles et ont fabriqué le veau d’or. Les Lou’hot sont détruites et je désire à présent détruire le monde. »

Moché prit le veau et le pulvérisa. Il jeta cette poudre dans l’océan, qui ne s’apaisa que lorsque Moché en eût fait boire le peuple. [Zohar – Michpatim]

Certes, Moché dit plus tard : « Je jetai sa poudre dans le ruisseau qui descendait de la montagne » (Dévarim 9,21).
Le Sifté Cohen commente qu’il ne s’agissait pas d’un réel ruisseau, mais cela fait allusion à l’eau de l’océan venue dénoncer les juifs.
[en hébreu, ruisseau se dit « na’hal », un mot proche de « na’hala », signifiant : un héritage].
Le « ruisseau » désigne l’héritage. Moché jeta la poudre [du veau d’or] pour faire taire l’accusation au sujet de l’héritage : les Lou’hot, descendu du mont Sinaï.

Le Sifté Cohen ajoute que Moché fit boire cette eau aux juifs pour une autre raison : il désirait dénigrer le veau d’or et montrer au peuple l’insignifiance des idoles.
Lorsqu’ils boiraient la poussière de leur divinité, celle-ci allait passer dans leur urine.

=> L’or ne brûle pas, il fond. Pourquoi le verset dit : « le brûla »?

Le Sifté Cohen enseigne que lorsque Moché vit le veau d’or, il dit à l’or : « Est-ce pour cela que Hachem t’a créé? Est-ce pour cela que Hachem t’a fait le plus précieux de tous les autres métaux? Tu es à présent utilisé pour l’idolâtrie et tu fais commettre à tant de gens un péché extrême! »

L’or se transforma instantanément en bois sec. L’éclat du visage de Moché l’enflamma et il se consuma.
En effet, le mot : « vayisrof » (brûla) est écrit sans « vav », ce qui peut se lire « vayissaref » (il se consuma).
Ceci indique que le veau brûla de lui-même.

<———————->

+ « [Moché] leur dit : « Voici la parole de Hachem, D. d’Israël : Que chaque homme prenne son glaive et passe d’une porte à l’autre dans le camp. Que chacun exécute [toute personne impliquée dans la faute], serait-ce son propre frère, son ami ou son parent. »
Les Lévi’im se conformèrent à l’ordre de Moché et environ 3 000 hommes furent tués ce jour-là. » (Ki Tissa 32,27-28)

-> La Torah dit : « environ 3 000 homme » (ki chélochét alfé ich), au singulier (ich – homme).
Selon le Sifté Cohen, cela nous enseigne qu’ils furent tués comme un seul homme. Pour les Lévi’im, tuer ces 3 000 hommes ne donna pas plus de difficulté que d’en tuer un seul.

Le Yéfé Toar rapporte que les Lévi’im laissèrent tous les cadavres joncher le sol sans les enterrer afin qu’ils soient visibles aux gens du peuple. Ceci implanterait la crainte en leur cœur et les empêcherait d’imiter les mauvaises actions des coupables.

Parmi les 11 tribus (autre que Lévi), de nombreux hommes n’avaient pas fauté. Les princes (nassi) et les dirigeants des tribus n’avaient pas péché non plus. [Yalkout Réouvéni]

Pourtant selon le Tsor haMor, les Lévi’im furent choisis parce que les membres des autres tribus n’avaient pas le cœur de tuer leurs frères et leurs proches parents. Seuls les Lévi’im en étaient capables car ils savaient être très rigoureux (si telle est la volonté de D.!)

[Moché dit : « Quiconque est en faveur de D., qu’il se joigne à moi! ». Bien qu’un grand nombre d’hommes n’eussent pas fauté, ils ne voulurent pas s’associer à Moché parce qu’ils se sentaient responsables des coupables faisant partie de leur tribu (responsabilité les uns des autres).
Seule la tribu de Lévi se présenta car tous ses membres étaient innocents.]

<———>

+ Moché dit : « Ce jour vous pouvez être investis [en tant que tribu consacrée] à D. pour vous donner une bénédiction aujourd’hui. Car des hommes ont [été prêts à tuer même] leur propre fils et frère. » (v.32,29)

-> Selon le Ibn Ezra, la « bénédiction » mentionnée ici nous apprend que les Lévi’im méritèrent la prêtrise à la place des 1ers nés.
Il est écrit : « A ce moment, Hachem choisit la tribu de Lévi » (Dévarim 10,8) = cela signifie qu’au moment où les Lévi’im punirent les fauteurs, D. les choisit comme Cohanim.

<———>

+ « Hachem frappa le peuple d’une épidémie parce qu’ils avaient fabriqué le veau qu’avait fait Aharon » (Ki Tissa 32,25)

-> Puisque tout le peuple n’adora pas le veau d’or de la même façon, les coupables furent tués de 3 façons différentes :

1°/ De nombreuses personnes moururent par l’eau que leur fit boire Moché.
Il s’agit de ceux qui se réjouirent intérieurement du Veau d’or.
Elles burent cette eau comme une femme soupçonnée d’adultère (sota) absorbe les eaux amères pour établir sa culpabilité ou son innocence. Nombreux furent ceux qui périrent en avalant cette eau.
Selon le Zohar, toute la nuit, cette eau resta en eux, et on les trouva morts au matin.

2°/ D’autres furent passés au fil de l’épée par les Lévi’im.
Il s’agit de ceux qui offrirent des sacrifices et de l’encens devant le veau.
Ces 3 000 hommes furent tués par les Lévi’im.

3°/ Une épidémie se déclara : « Hachem frappa le peuple d’une épidémie à cause du veau d’or qu’Aharon avait fait ».
Il s’agit de ceux qui n’offrirent pas d’encens, ni de sacrifice, mais embrassèrent la statue.
Le tribunal ne pouvait les mettre à mort parce que ce n’était pas un cas d’idolâtrie manifeste.

[Selon le Ramban, ceux qui moururent par l’épidémie étaient ceux qui se sont attroupés autour de Aharon pour exiger qu’il le fabrique. (cf. verset : « une épidémie A CAUSE du veau d’or qu’Aharon avait fait »)]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :