« Que Hachem, le D. des esprits de toute chair, assigne un chef sur la communauté » (Pin’has 27,16)

-> Rachi écrit que Hachem demanda à Moché de donner l’héritage de Tsélof’had à ses filles (v.7), Moché se dit : « Le moment est venu de m’occuper de mes propres intérêts et de demander que mes fils héritent de ma dignité ».
Hachem lui répondit : « C’est Yéhochoua qui mérite de recueillir la récompense de sa fidélité pour n’avoir pas quitté la tente ».

=> Que pensait Moché : si ses fils n’étaient pas aptes à hériter de sa dignité, pourquoi a-t-il cru qu’ils lui succéderaient? Et si au contraire, ils en étaient aptes, pourquoi Hachem le lui a-t-Il refusé?

Le rav Yossef Tsvi Diner explique que Moché, dans sa grande modestie, croyait que le niveau qu’il avait atteint ne provenait pas de son travail personnel, mais plutôt d’un cadeau que Hachem lui avait octroyé, pour qu’il puisse diriger les Bné Israël.
C’est pourquoi il pensait que, de la même manière, ses fils hériteraient de ce don et pourraient ainsi lui succéder.

Hachem fit alors comprendre à Moché que l’on n’arrive pas à un tel niveau à l’aide de cadeaux, mais uniquement par un travail personnel.
Ses fils, qui n’avaient pas atteint un niveau spirituel suffisant, n’étaient pas aptes à lui succéder, tandis que Yéhochoua, qui n’avait pas quitté la tente et avait fourni de nombreux efforts dans l’étude de la Torah, méritait de succéder à Moché.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :