Le 10 tévét – un jour déterminant

+ Le 10 tévét – un jour déterminant :

-> Le ‘Hatam Sofer (dans ses drachot sur la fin du livre de Dévarim) explique que le 10 tévét est un vrai jour de jugement (yom hadin).
De même qu’en bas les ennemis du peuple juif ont assiégé Jérusalem et ont initié les tristes événements qui ont duré 2 ans et demi avant la destruction du Temple (Hachem attendant la téchouva de son peuple), de même dans le Ciel il y a un jugement céleste (le 10 tévét).

La guémara (Yérouchalmi Yoma 5) affirme : « Toute génération qui n’a pas vu le Temple reconstruit c’est comme si elle -même l’avait détruit » = cela signifie que chaque année en ce jour du 10 tévét, Hachem juge à nouveau : est-ce que le Temple sera détruit cette année ou bien reconstruit? Est-ce que le machia’h pourra se révéler et sera annoncé par Eliyahou haNavi qui le devancera ou non?

[Selon nos Sages si le jeûne du 10 tévét tombait un samedi alors on devrait jeûner pendant Shabbath (à l’image de Yom Kippour), ce qui n’est pas le cas pour le 9 av, qui lui est décalé.
Cela souligne la particularité du 10 tévét : c’est un jour de jugement (alors que le 9 av est un jour désigné où l’on s’attriste sur la perte du Temple, et en ce sens il peut être décalé)]

=> Le ‘Hatam Sofer conclut : Le jeûne du 10 tévét n’est pas seulement un deuil sur le passé, mais il concerne bel et bien l’avenir car c’est en ce jour que chaque année est décidé l’avenir de Jérusalem et du Temple, pour notre génération (d’où le : « c’est comme si elle -même l’avait détruit »!).
[le 9 av n’est que la constatation de la triste décision qu’il y a eu en ce jour, par notre faute!]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code