« La joie réelle, c’est ce qu’on éprouve quand on fait ce qu’on doit faire …
Le visage peut refléter les larmes ou la tension ; mais si le voyage est entamé, si on est conscient que nous construisons ce que nous devons construire, notre cœur chantera en nous malgré la peine de notre corps et les larmes sur notre visage.« 
[rav Akiva Tatz]

La joie est la réponse de la néchama (l’âme) lorsqu’on fait ce qui doit être fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code