« Un homme qui offre à son ami les plus beaux cadeaux du monde en affichant toutefois un visage triste est considéré comme ne lui ayant rien donné.
Tandis que celui qui accueille son ami d’un visage rayonnant, même s’il ne lui a rien donné, est considéré comme lui ayant offert les plus beaux cadeaux du monde! »
(Rabbi Nathan)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code