« Au commencement, D. créa le ciel et la terre »

+ « Au commencement, D. créa le ciel et la terre » (Béréchit ch.1 ; v.1) :
« Au commencement » de toute chose (ex: au début d’une nouvelle journée), l’homme juif doit savoir que D. créa le ciel et la terre.
(Rabbi Moché Leib de Sassov).

Le Rav El’azar Schakh souligne que les 1ers mots de la Torah nous font reconnaître qu’il existe une logique fondamentale dictant l’idée selon laquelle il doit y avoir des règles et des lois pour gouverner le comportement humain.
Suite à cela, on en vient à se poser la question : Quels sont dès lors ces règles et ces principes?
Ce sont les mitsvot de la Torah.

Ainsi, les 1ers mots de la Torah, doivent sans cesse nous accompagner et nous faire prendre conscience que seul Hachem connaît les forces intérieures du monde, et Lui seul peut déterminer quel comportement est bénéfique au monde et lequel est destructif.

Tout le monde cherche à faire le bien à sa façon (même les plus grands criminels). Seule la Torah peut nous donner la définition du vrai bien (= faire la volonté de D.).

 

Source : issu du livre « Mayana chel Torah » d’Alexander Zoucha Friedman + du livre « Talelei Oroth » du Rav Yssakhar Dov Rubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code